Dépistage des intolérances alimentaires

 

 

prise_de_sang

 

Existe-il un test fiable de dépistage des intolérances alimentaires ?

Quand on soupçonne une intolérance au gluten ou à un autre aliment, on aimerait en être persuadé à 100%.

Il arrive également d’être intolérant à d’autres aliments, tels que les produits laitiers particulièrement irritants. Comment savoir ?

Cet article vous propose des solutions pour “être fixé(e)”.

 

 

Facile et gratuit : l’évitement de l’aliment durant deux mois

 

On peut facilement mettre en place une expérience chez soi en supprimant de son alimentation un(des) aliment(s) soupçonné(s) sensibilisant(s), par exemple ceux contenant du gluten.

Cette expérience doit être menée sur un mois minimum (deux mois conseillés) afin d’être fiable. En effet, la muqueuse intestinale à besoin de temps pour se “réparer” après l’arrêt de l’aliment produisant son inflammation. Veiller à éviter pendant cette période les médicaments irritants (antibiotiques, ibuprofène).

Si on ressent un mieux-être général et une atténuation des symptômes gênants (ventre gonflé, diarrhées, douleurs, insomnies, etc.), pas besoin de faire un test plus poussé : vous avez trouvé votre responsable et ceci gratuitement !

Il est toutefois possible de vérifier le résultat en réintroduisant ponctuellement l’aliment en cause afin de constater une différence éventuelle de santé.

 

logosansgluten

Ecoutez-vous! Parfois, un simple régime sans gluten permet de se sentir bien mieux.

 

Limites de ce test :

  • nécessité de tester les ingrédients sensibilisants séparément ou d’en supprimer plusieurs en même temps puis de les réintroduire séparément afin de savoir réellement s’ils sont tous sensibilisants (ex : certaines personnes se croient intolérants au gluten et aux produits laitiers alors qu’elles ne sont sensibles qu’aux second).
  • lorsque l’on est sensible à plusieurs aliments, la suppression d’un seul n’induit pas de résultats spectaculaires sur la santé : certains symptômes persistent car d’autres aliments posent problème.

 

 

 

Plus contraignant mais efficace : le régime Seignalet ou régime hypotoxique

 

comment_j_ai_vaincu_lagaceBasé sur les travaux du Dr Seignalet, le régime hypotoxique a récemment été mis en avant par Jacqueline Lagacé dans son livre « Comment j’ai vaincu la douleur de inflammation chronique par l’alimentation » et dans son blog.

Le régime hypotoxique vise à éliminer plusieurs aliments toxiques pour notre corps, notamment le gluten et les produits laitiers animaux. La cuisson à haute température est également évitée.

Ce régime assez contraignant montre toutefois des résultats spectaculaires sur la santé.

 

En savoir plus sur ce régime :

 

 

 

Coûteux mais global : le dépistage par analyse de sang

 

Ce test de dépistage permet de vérifier les aliments auxquels une personne est sensible. Cela peut être des aliments qu’elle consomme souvent ou au contraire pas du tout!

 

 

En quoi ça consiste ?

 

Plusieurs laboratoires commencent à proposer des tests d’intolérances alimentaires, souvent appelés ” immupro 300″.

Principe :
  • analyse de sang basée sur la présence et la quantité d’antigènes d’aliments
  • observation au microscope des réactions des cellules sanguines au contact des aliments.

 

But : détecter tous les aliments qui irritent la muqueuse intestinale afin de les éviter. Donc se donner toutes les chances de la disparition des symptômes gênants et douleurs chroniques.

 

 

depistage_intolérances

Les dépistages d’intolérances sont-ils vraiment utiles?

 

Laboratoire recommandés

 

Les avis sont assez partagés à ce sujet.

On retrouve deux principaux laboratoires conseillés :

  • laboratoires Zamaria à Paris et à Lyon -> test proche de l’immupro 300 sur 221 aliments -> 177 €
  • laboratoire Barbier à Metz -> test sur 20 aliments très sensibilisants (gluten, œufs, produits laitiers, amandes…) -> 78€

 

Les résultats sont transmis sous 10 jours à trois semaines.

 

Comment faire si on ne réside pas dans ces villes ?

Il est possible d’envoyer un échantillon sanguin. Dans ce cas, le prélèvement doit être bien protégé (papier absorbant + papier bulle + boîte) et envoyé en Colissimo avec un chèque.

 

 

test_dépistage_intolérances

Exemple de résultats d’un dépistage d’intolérances alimentaires

 

 

Comment interpréter les résultats ?

 

Les aliments testés sont classés en fonction de la quantité des anticorps spécifiques et donc du degré de réaction du patient :

  • à éviter
  • se méfier (taux limite)
  • absence de réaction.

 

 

Des tests controversés

 

En surfant sur internet, vous verrez que les résultats sont souvent controversés. A chacun de s’en faire un idée.

Ce que je peux vous dire, c’est que ces dépistages ont rendu un grand service à certaines personnes leur permettant d’éliminer de leur alimentation tous les aliments sensibilisants. Cela a permis de compléter l’action de leur régime sans gluten.

D’autres personnes disent que les résultats des tests de dépistages restent peu fiables…

 

 

En tout cas, merci à Isabelle pour les informations!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 Comments

  1. Lyziane janvier 21, 2016 9:38 Répondre

    Bonjour,

    J’ai fait le test immuno 100 sur recommandation de la nutritionniste. Je la revois lundi pour l’interprétation affinée et la mise en place d’un “plan d’action” mais en tout cas le résultat colle bien avec les améliorations constatées en limitant le gluten et les produits laitiers animaux. On peut effectivement se voir aussi intolérant à un aliment qu’on ne mange jamais (ex : chou de bruxelles dans mon cas^^) mais parce qu’il est très proche d’un autre aliment auquel on est intolérant. Et cela permet aussi de révéler des surprises sur des aliments qu’on ne soupçonnerait pas !!
    J’ai fait le test pendant 5 mois toute seule d’éliminer des ingrédients (produits laitiers et gluten), avec des résultats quand même bien positifs mais le test sanguin a montré que ce n’était pas les pires.
    Ce qui est dommage c’est que tout cela reste bien obscur pour les médecins, même des spécialistes. Du coup ils ne savent pas trop comment traiter les résultats :-/ Heureusement j’ai trouvé une bonne nutritionniste qui m’a fait faire les bons tests pour découvrir les intolérances et les carences.

  2. Véro janvier 22, 2016 5:26 Répondre

    Bonjour,

    Il y a 5 ans, j’ai eu recours au test Immuno 300 prescrit par mon endocrinologue car même si j’avais vite cerné mon intolérance au gluten, “quelque chose” que je ne soupçonnais pas du tout me gênait encore… LE THON, et depuis que j’ai fortement réduit la consommation de cet aliment, je me sent mieux.
    Malgré tout, je me demande si un contrôle ne serait pas à faire aujourd’hui, afin d’affiner encore plus mes intolérances et de ne pas éliminer certains aliments que je pourrais soupçonner à tort.
    Pour moi, ces tests devraient être pris en charge par la sécu, comme tout autre bilan sanguin!!!

    • Lyziane janvier 22, 2016 6:20 Répondre

      Bonjour Vero !

      Je suis bien d’accord avec vous ! Ce genre d’examens permettent d’éviter tout un tas de traitement par la suite ils devraient donc être remboursés… C’est un coût quand même conséquent selon le nombre d’aliments testés 🙁 avec tous les tests que j’ai du faire je me dis rendu compte que très peu étaient remboursés alors que pour une fois j’ai enfin eu des résultats qui ont montré ou il y avait des soucis !!!
      De mon côté la plus grosse intolérance vient : du GRAIN de MOUTARDE ! Et ensuite du poivron 🙁
      Chose importante aussi c’est qu’une alimentation trop monotone créé des intolérances a certains produits ! Pour peu que l’intestin devienne trop perméable, cela ouvre la porte a plein de maux
      Bonne journée !

  3. Capucine janvier 22, 2016 8:35 Répondre

    Il y a 16 ans que je suis intolérante au gluten et au lactose étau soja Après maintes souffrances ; maux de ventre, inflammation des articulations, eczéma, anticorps thyroïdiens… C’est grâce à une prises de sang approfondie que tout ça s’est révélé. Depuis que j’ai éliminé tous ces produits, je me porte bien mieux.
    Toutefois, je dois rester très vigilante, pas d’écarts…

    • audrey janvier 23, 2016 10:23 Répondre

      Bonjour Capucine..qu en est il maintenant de ta thyroide?le regime a t il suffit ou prends tu un traitement?

  4. agnès janvier 22, 2016 1:23 Répondre

    bonjour, moi j’ai commencé par éliminer le gluten et le lait de vache. j’ai vu une très nette amélioration. mais j’avais encore des douleurs et des ballonnements, ainsi que de la somnolence. donc mon homéopathe a commencé à me parler de la prise de sang du laboratoire Garnier sur 200 aliments (220 euros non remboursés). j’ai eu les résultats après noël et à ma grande surprise, plus le droit aux oeufs, ni aucun lait animal et d’autres aliments que je ne me doutais pas, comme le radis, les petits pois. ni les amandes, ni les noisettes.
    pas facile, mais je vais y arriver et ce n’est que pour 6 mois pour l’instant et on réintroduira petit à petit certains aliments.
    cela fait 2 semaines que j’ai commencé et miracle, les douleurs ont disparu. par contre si je fais un micro écart je le ressens.
    alors à ceux qui hésitent encore à faire cette prise de sang, et bien allez y car ça change peut être notre vie mais quel bonheur de ne plus souffrir.

    • reth janvier 28, 2016 5:08 Répondre

      bonjour
      je viens de lire votre mess et je suis interessée par le nom de votre homéo.
      pourriez vs me l’indiquer et me donner s localité?
      merci

  5. Zévelyne janvier 22, 2016 2:26 Répondre

    Merci pour cet article très intéressant. Je connaissais l’existence de ces tests et je sais qu’ils sont très couteux et contreversés. Ce qui est rassurant, ce sont les témoignages qui prouvent que ça marche tout de même.

    http://quicestdoncquiva.canalblog.com

  6. Capucine janvier 24, 2016 11:26 Répondre

    Bonjour Audrey,

    J’ai arrêté le soja, j’étais tres tres intolérante (j’avais remplacé les laitages par ça, croyant bien faire…) et mes anticorps ne se sont plus manifestés. Je les surveille toujours par acquis de conscience, mais plus de problème. Donc aucun traitement, alors que mon allopathe m’avait dit :”votre thyroïde va se détruire, vous prendrez des hormones…) sans chercher plus loin.bein voyons donc…moi j’ai voulu connaître la raison du dérèglement de ma thyroïde et j’ai bien fait. C’est trop facile…et je ne marche pas dans ces combines.

    http://T

  7. Lyziane janvier 26, 2016 4:25 Répondre

    J’ai vu la nutritionniste qui a regardé le résultat du test : en plus du sans gluten et sans produits laitiers animaux que j’applique is jusque-là il me faut arrêter les épices agressives, la banane, l’orange, la moutarde, la gomme de guar (qui sert a remplacer le gluten dans le pain par ex 🙁 ), les végétaux crus, le poivron et les œufs … La désillusion… 🙁

  8. Capucine janvier 26, 2016 4:41 Répondre

    Bonjour Lysiane,

    Je compatis. Moi aussi j’ai d’autres allergies en plus du gluten et du lactose : kiwi, orange, chocolat (ça c’est terrible pour moi…), moutarde, les œufs paraît-il, mais lorsque j’en mange deux, je n’ai aucune réaction… Mystère. Alors que les autres aliments me provoquent plein de problèmes…
    Courage !!

    http://T

    • Lyziane janvier 26, 2016 5:52 Répondre

      Pour les œufs, j’ai le droit d’en mettre dans ce qui est préparation maison mais pas d’oeufs au plat par ex ou d’omelette. Après j’avais une consommation hors préparations de 6 œufs en moyenne par mois et elle m’a dit que ça allait. Il ne faut pas en manger trop mais en petite quantité ça va. Je ne sais plus il y a un truc dedans qui n’est pas top quand on y est intolérant mais 2 œufs ça ne fera rien 😉

    • Lyziane janvier 26, 2016 5:54 Répondre

      Et j’avoue si elle m’avait annoncé le chocolat alors la je lui disais que ca serait l’exception !! Tu dois complètement l’arrêter ? Je compatis… >_<

  9. capucine janvier 26, 2016 5:57 Répondre

    Oui,Lyziane. Le moindre petit morceau et je me gratte à sang, je fais des démangeaisons… Dur, dur, quand je vois mon homme qui en mange régulièrement… et qu’on nous offre des pralines (les bonnes pralines Léonidas…)

  10. capucine janvier 26, 2016 6:01 Répondre

    Mon allergologue qui pratique la morathérapie m’a expliqué que je ne dépasse certainement pas le seuil d’intolérance. Voilà pourquoi je ne réagis pas. Parfois je mange une préparation comprenant un oeuf et ça passe aussi en plus. Mais bon, je suis quand même vigilante. Quant à toi, c’est bien que tu puisses quand même manger des préparation à base d’oeufs parce qu’on en utilise quand même souvent !

    • Lyziane janvier 26, 2016 6:08 Répondre

      Qu’est ce que la moratherapie ?

  11. capucine janvier 26, 2016 7:05 Répondre

    C’est un dépistage des allergies avec un appareil
    http://www.mednat.fr/bioresonance-moratherapie

  12. Colandrina février 3, 2016 1:06 Répondre

    Bonjour,

    Je lis beaucoup que vous avez fait des test d’allergie alimentaire et suite à leur retrait vous vous sentez mieux. Je ne suis pas passée pas cette case là, mes examens sont différents sauf pour le gluten, le lait, l’oeuf… appelés aussi IGg spécifiques. J’ai pratiqué des tests plus poussés pour connaître les inflammations, les déséquilibres (hématologie, équilibre, biochimie, acides gras, antioxydant…. Ces examens coûtent chers (environ 375 euros minimum) non remboursés et se font en Belgique. Ce sont surtout les médecins en micro nutrition qui le font, cela vous donne une image très concrète de tous vos problèmes liés à une mauvaise alimentation autre que les allergies. De ce fait, j’ai appris que j’avais une dysbiose (une paroie intestinale perméable), une candidose (champignon addic au sucre), une anémie carabinée, un rapport omega3-oméga6 en déroute… bref la liste et longue et le rééquilibrage alimentaire en plus du sans gluten et autres éviction est un réel “bonheur” mais nécessaire pour retrouver la forme qui n’était pas terrible.
    Le laboratoire Vavin à Paris 6 est spécialisé dans ce genre de test si cela vous intéresse. Voilà, bon courage à tous. Un blog très intéressant avec des témoignages tout aussi intéressants. C’est une bonne chose donc merci à Victoria.

    • Sheron novembre 10, 2016 2:29 Répondre

      Bonjour Colandrina,
      Cela m’intéresserait beaucoup de savoir où avez-vous passé ces tests en Belgique? Avec quel médecin?
      Merci d’avance et courage pour la suite

  13. Capucine février 3, 2016 5:01 Répondre

    Tu es bien fixée sur tes intolérances et la situation de ton corps. Il faut parfois prendre son courage à deux mains pour faire tout ce chemin, mais quand on se sent mal, ca nous aide. Personnellement, j’ai fait beaucoup de tests sanguins a ma charge également (j’habite en Belgique) et je suis passée à la moratherapie qui a confirmé toutes les intolérances.
    Bon courage pour tes choix alimentaires. Pas facile, mais efficace quand on s’y tient. Oui, merci à Victoria pour ces discussions qui nous permettent de nous encourager.

    http://T

  14. Capucine février 3, 2016 5:02 Répondre

    Bonjour Colandrina, excuse-moi

    http://T

  15. Jessica février 5, 2016 3:29 Répondre

    Bonjour,

    J’ai supprimé le gluten depuis plusieurs mois et ne consomme plus de produits laitiers de vache depuis qq années (mais juste du lait de chèvre et fromage chèvre/brebis de temps en temps). Pensez-vous que je puisse tout de même faire un test sanguin ? ou en ayant déjà arrêté ces produits, on ne verra rien ?
    j’avais vu un réel mieux pour le sang gluten mais depuis janvier c’est à nouveau comme avant 🙁 je ne comprends pas…
    De plus, je sais que je ne supporte pas les légumineuses… (ballonnements..) et tous les légumes de la famille des choux (diarrhées fulgurantes).
    Merci d’avance pour vos réponses.

    • Lyziane février 5, 2016 3:53 Répondre

      Bonjour Jessica,

      Si vos douleurs reprennent après une période de mieux c’est eut être que vous avez compensé le sans gluten par quelque chose que vous ne mangiez pas beaucoup avant mais auquel vous êtes intolérante. C’est ce qui m’est arrivé avec la gomme de guar qui remplace le gluten du coup les douleurs sont revenues après quelques mois.
      Sinon les tests sanguin marchent même si vous avez arrêté un aliment puisqu’ils regardent en mettant eux même le produit alimentaire en fonction du test choisi. Ainsi je suis par exemple intolérante au chou de Bruxelles alors que je n’en ai mangé qu’une fois il y a 20 ans !! Donc pas de souci de ce côté la. Mais si vos douleurs reviennent je pense que vous êtes intolérante a d’autres choses également et que vous mangez.

      Bonne soirée !

  16. Capucine février 5, 2016 8:28 Répondre

    Bonjour Jessica,

    Mon allergologue m’avait dit que je pouvais manger du fromage de chèvre et de brebis, mais je ne les ai pas supportés non plus. Il s’est renseigné auprès du médecin qui fait les analyses sanguines spécifiques. Celui-ci lui a répondu qu’une personne intolérante au lait de vache l’est aussi aux autres laits…
    Je souffrais beaucoup des articulations en mangeant ce genre de fromages, alors que le fromage au lait de vache me donnait des maux de ventre.

    http://T

  17. Jessica février 12, 2016 2:47 Répondre

    Merci Lyziane et merci Capucine pour vos réponses.
    Je vais me renseigner davantage pour les tests sanguins, même si cela a un coût je pense que cela pourrait vraiment m’aider. Je crois que je ne digère pas le maïs et que je mange trop de riz. Pourtant j’essaie de varier le plus possibles mais sans les légumineuses, il ne me reste pas tellement de choix.
    à voir aussi au niveau du lactose même si j’ai très peu d’apport.
    Merci encore !

Laisser un commentaire