Pain sans gluten façon naan

 

pain sans gluten facon naan

 

Pour accompagner un repas ou confectionner de petits sandwiches, le naan est un pain sans gluten original et assez facile à réaliser.

Particularité de ces pains plats venus d’Asie : ils sont cuits à la poêle, comme des blinis.

Leur mie est moelleuse, aérée et savoureuse ; le “sans gluten” est imperceptible!

Une belle recette tirée du livre Tout sans gluten de Cléa.

 

pain sans gluten facon naan

Avec les naans, voilà une autre façon très agréable de manger du pain sans gluten.

 

Ingrédients (pour 5-6 naans) :

 

180 g de farine de riz

90 g de farine de pois chiches ou toute autre farine qui vous plaît

90 g de fécule au choix (tapioca, arrow root ou pomme de terre)

2 cuillères à soupe de levure de boulangerie déshydratée

1 cuillère à café de miel

240 g d’eau tiède (= 240 ml)

2 cuillères à soupe rases de psyllium pour le moelleux (non indispensable)

1/2 cuillère à café de sel de mer

2 yaourts (végétaux ou animaux) -> 60 g pour la pâte à pain sans gluten et le reste pour confectionner une sauce

 

Nb : si vous n’avez pas de psyllium, vous pouvez utiliser 1/2 cc de gomme (guar ou xanthane) ou 1 cuillère à soupe de graines de lin ou chai moulues.

 

 

pain sans gluten facon naan

La texture de ce pain sans gluten à l’indienne est très moelleuse.

 

 

Préparation (2 à 3h00 dont 1 à 2h00 de levée) :

 

Dans une tasse, délayer la levure et le miel avec 120 g d’eau tiède.

Peser les farines et la fécule dans un saladier (éviter le métal) ou dans le bol de votre robot. Y ajouter le sel, le psyllium, le yaourt puis la levure. Rincer la tasse avec le reste de l’eau tiède (encore 120 g).

Pétrir quelques instants pour bien mélanger l’ensemble.

Former une boule avec la pâte à pain sans gluten. La fariner et la laisser reposer dans un saladier recouverte d’un torchon humide. Privilégier un endroit chaud, comme la salle de bain, la voiture au soleil (si, si!) ou le four préchauffé à 50-60°C et éteint.

Quand la pâte a bien levé (1 à 2 heures), la diviser en 5-6 portions. Fariner les boules et les aplatir du plat de la main en forme de disque.

Cuire les naans de chaque côté dans une poêle crêpière chauffée sans matière grasse. Les réserver dans un torchon après les avoir légèrement huilé au pinceau.

Déguster de préférence chaud, avec un “dip” comme une sauce yaourt/huile d’olive/ail/sel/poivre ou un houmous de pois chiche ou de Mogette de Vendée.

Les naans accompagnent aussi les repas classiques ou servent, fendus en deux, à confectionner des sandwiches.

Bonne dégustation!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Comments

  1. chirot juillet 25, 2017 9:56 Répondre

    J’essaye tout de suite je suis en panne de pain merci pour tout

    http://chirot.francoise@wanadoo.fr

  2. Virginie juillet 25, 2017 1:10 Répondre

    Bonjour. Merci pour cette recette, j’ai envie de tester mais je n’ai pas de psyllium, par quoi puis-je le remplacer svp ?

    De plus jai de la farine de riz complète ou semi-complete, laquelle puis-je utiliser ?

    Merci pour vos réponses et votre surpere site que j’adore

    • Victoria juillet 25, 2017 2:37 Répondre

      Si vous n’avez pas psyllium, vous pouvez éventuellement mettre une 1/2 cuillère à café de gomme (de guar ou xanthane) ou 1 cuillère à soupe de graines de lin trempées et broyées ou rien du tout! Il s’agit juste de renforcer le moelleux de la pâte.

    • Joëlle juillet 26, 2017 7:27 Répondre

      Bonjour,
      On peut aussi utiliser des graines de chia moulues, qui ont l’avantage de n’apporter aucun goût supplémentaire, par rapport au graines de lin. J’en ai fait le test sur des English muffins en remplacement du psyllium, qui ne convient pas à mes intestins trop délicats, hélas. Le résultat est peut-être un chouïa moins gonflé, c’est tout.

      http://www.macuisinesanssulfites.com

  3. magalie juillet 26, 2017 4:29 Répondre

    Le miel est il nécessaire ? Par quoi le remplacer ?
    Merci

    • Victoria juillet 28, 2017 10:06 Répondre

      Bonjour Magalie,
      Vous pouvez ôter le miel si vous le désirez ou le remplacer par du sucre. C’est pour activer encore plus la levure.

  4. laulo juillet 28, 2017 10:02 Répondre

    Est ce possible de remplacer le yaourt par une crème de soja ou d’amande
    ? Merci.

    • Victoria juillet 29, 2017 2:43 Répondre

      bien sûr laulo!

  5. Oumelkheir juillet 29, 2017 1:42 Répondre

    Je les ai essayés hier. Très bonne recette et c’est vrai que ça change Sauf que j’ai zappé (désolée ) le miel et le psyllium (ou autres substituts proposés ici), les 90 g de fécule au choix : c’était 35 g de tapioca, 35 de maïzena et 20 de farine de gland. J’ai aussi ajouté un oeuf pour le moelleux (c’est une habitude chez moi ). Le résultat était délicieux. Je les ai conservé au frigo cette nuit et déjeuné encore avec. Bonne conservation.
    Donc voilà, recette adoptée et peut-être encore à devepper encore et encore…
    Merci

  6. Agnès septembre 4, 2017 2:48 Répondre

    Bonjour Victoria,

    Pourriez-vous me renseignez ?
    – Les 2 yaourts que l’on pourrait remplacer par une crème végétale correspondraient à combien de grammes ou centilitres de crème végétale ?
    – Le sucre qui remplacerait le miel, ce serait pour une question de goût, ou il a aussi pour fonction d’activer la levure) ?
    Merci 🙂

    • Victoria septembre 6, 2017 7:15 Répondre

      Bonjour Agnès,
      Deux yaourts font 250 g environ mais leur texture est plus ferme que celle d’une crème végétale. Je dirais alors d’essayer avec 180 à 200 g maxi de crème végétale. Mais le mieux est de tester.
      Quant au miel il est là pour les deux raisons que vous avez évoquées… : goût et activation de la levure.
      Bonne continuation!

  7. Agnès septembre 6, 2017 9:43 Répondre

    Bonsoir Victoria, merci beaucoup pour vos conseils.

Laisser un commentaire