Appel à témoignage : ce que l’arrêt du gluten a changé dans votre vie

 

Voici aujourd’hui une publication bien particulière : je cherche des témoignages de personnes hypersensibles ou intolérantes au gluten (coeliaques).

En effet, chaque personne réagit différemment à une sensibilité alimentaire. L’objectif est pour moi de recueillir du vécu, des faits ainsi que des ressentis sur la suppression du gluten. Ce pourra être la base d’un futur article, en gardant bien sûr les témoignages anonymes !

Si vous avez un peu de temps et l’envie de partager votre histoire, je vous laisse le soin de me le faire savoir via la page contact (ainsi cela ne laissera pas de traces sur le blog). Je reviendrai ensuite vers vous pour programmer un échange (30 minutes environ).

Je vous remercie d’avance

crédit photo iStock

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 Comments

  1. Sophie octobre 5, 2018 5:53 pm Répondre

    Depuis l’arret total Du gluten il y a un peu plus de trois ans, j’ai la preuve que l’origine de mes maux de ventre est d’ordre physiologique et non psychologique (a contrario de ce que certains médecin avaient sous-entendu). Et je peux tout simplement avoir une vie normale, sans douleurs 😉
    Au passage, Merci pour tes recettes !

    • Victoria octobre 6, 2018 4:39 pm Répondre

      Merci Sophie pour votre retour !

  2. Marcia octobre 10, 2018 4:27 pm Répondre

    Pareil pour moi! J’ai arrêté le gluten depuis 2 ans, suite à un conseil de mon ostéopathe, et depuis, je revis! Comme Sophie, je considère que mes maux de ventre avaient une origine(le gluten!) et n’étaient pas le fait de mon imagination, comme certains médecins voudraient nous le faire croire. Cela a amélioré également l’état de ma peau (peau du visage sèche et qui tiraillait en hiver, plus de problème maintenant). Alors certes, il faut un peu se donner de mal et cuisiner avec les bons produits. Mais ma famille en profite aussi: mon fils de 14 ans a régulièrement des maux de ventre et il apprécie de manger sans gluten, cela le soulage, et les gâteaux de maman sont tellement bons!! Merci Victoria pour toutes vos bonnes idées, vos recettes sont régulièrement à notre table.

    • Victoria octobre 10, 2018 6:16 pm Répondre

      Merci Caroline!

  3. pomponett octobre 11, 2018 10:48 pm Répondre

    J’ai commencé à ne plus consommer de gluten ni de lactose il y a deux mois, après avoir lu le livre du dr d’Adamo, proposant des régimes en fonction du groupe sanguin. J’avais depuis disons 8mois de l’acné, on pouvait l’attribuer à mon changement de contraception mais je pensais plutôt à un problème de foie et à faire des lavements des intestins mais n’ayant pas de médecin compétent, je n’ai pas su rattraper la situation à temps. Etant en dépression, on ne cherchait pas à aider mes problèmes de gastrite, de grande fragilité de l’estomac. Et le mal de ventre semble passer au dessus de la tête des médecins, ça ne sert même à rien de leur parler d’alimentation. M’étant renseignée sur les lavements, je savais qu’il était loin d’être idiot d’arrêter le gluten. Je n’avais juste pas mis en place ce régime par souci financier et parce que j’essayais le végétarisme, ce qui était déjà difficile socialement. Je fais encore des exceptions en gluten/lactose mais sur deux mois j’ai noté 1 SEULE FOIS un mal de ventre que j’ai plutôt attribué au fait de re-manger de la viande d’ailleurs. J’avais conscience depuis l’enfance que le lactose avait un impact négatif rapide sur moi (diarhées, maux de ventre) et j’ai pourtant continué d’en consommer puisqu’on en trouve dans beaucoup de produits sucrés industriels. Pour le gluten je pense que l’effet est plus insidieux, je ne sais pas quels sont les changements sur ma santé. Mes intestins contiennent encore des traces de mon alimentation au gluten, et je pense que je porte donc encore le problème malgré le changement d’alimentation. Je pense que les intestins encombrés au gluten participent à la dépression et à l’intoxication de l’intérieur. Donc refaire des lavements, et je pourrai peut être repartir sur une bonne base. Merci pour vos recettes, je débute donc ça m’est bien utile. Et je trouve effectivement les gâteaux sans gluten meilleurs, le seul problème c’est financièrement.

  4. pierre octobre 20, 2018 6:24 pm Répondre

    cela fait un an que j’ai arrêter le gluten. Je suis beaucoup moins fatiguée, plus de maux de tête. Je n’ai plus de plaque rouge dans le dos et sur le ventre et je n’ai plus ses diarrhées. Bref je revis

  5. Gwen octobre 22, 2018 11:02 am Répondre

    Bonjour,
    Si je peux me permettre, tu devrais regarder les conférences du Dr DONATINI Bruno sur l’intolerence Au gluten et la dépression.
    Regarde il te donne beaucoup de conseils.
    Bon courage

  6. Chocotina octobre 26, 2018 2:04 pm Répondre

    Depuis que j’ai 18 ans j’ai des douleurs aux articulations. Au début seulement quelques articulations et les douleurs peu intenses. Mais au fil des années plusieurs articulations ont été touchées puis les douleurs se sont intensifiées au point que la nuit je ne pouvais me retourner dans mon lit et seulement au prix de douleurs si intenses que j’en pleurais . J’étais épuisée par les douleurs et les autres symptômes tels que maux de ventre, esprit embrumé. J’ai 54 ans aujourd’hui, et depuis 1 an je ne prends plus de gluten, ni de laitage et très peu de sucre. A bout de force, il y a un an je me suis dit que je devais tenter le sans gluten, que je n’avais rien à perdre. je m’étais fixé un délai de 3 ou 4 semaines. Au bout de 10 jours je pouvais à nouveau me mettre accroupie et me relever sans ressentir de douleur. Je fais parfois des écarts que je supporte. Mes articulations ne me font plus mal et je me sens vraiment bien. J’ai perdu du poids – une dizaine de kilos – , je suis moins anémiée, je ne suis plus gonflée et je peux faire du sport sans problème. Le yoga m’a beaucoup aidé à remettre mes articulations en forme à les assouplir. Pour moi donc c’est très positif

  7. Laurence décembre 18, 2018 11:19 pm Répondre

    Cela fait 22 ans que j’ai du dermographisme au début j’arrivais A gèrer mes crises de grattages ,mais ici cette dernière année je devais prendre un antihistaminique tout les 2 jours car je ne contrôlais plus les crises .j’avais l’impression De n’avoir plus de place dans mon corps , en plus ;Des angoisses aussi de la tachycardie , maux de tête, nausées ,peau sèche , celles détachées et molasse avec constipation et hémorroïdes interne et maux de ventre , pas souvent mais quand j’avais mal j’avais mal comme si j’accouchais ,je n’arrivai plus à dormir profondément et pour finir mal partout, hanche ,genou et pied breff la totale et la déprime en plus j’en pleure ,tellement c’est récurrent. Après plusieurs prises de sang et test d’allergie ( a cause du dermographisme) les docteurs ne voyaient rien ils vous disent non c’est normal vous êtes ménopausée et puis le stress madame et d’autre vous prennent pour une hypocondriaque ..,des incapables ils ne nous prennent pas au sérieux c’est simple ils ne savent rien … donc j’ai chercher toutes seule d’ou Venais « mon »non « mes »problèmes première chose que j’ai éliminée c’est le bœuf et là après quelques semaine je me suis sentie mieux moins de mal être , mais le problème était toujours là donc je me suis dit je vais remplacé la viandes dans les légumes bio la mon immunité a remonté ,ensuite,j’ai arrêté le lactose ,mais pareil …Jamais je n’avais pensées au gluten et là cela fait 2 mois et bien …plus de maux de tête, je dors beaucoup mieux,plus de dermographisme plus que 1/2 comprimé quand du gluten est mal indiqué dans un aliment ,plus d’angoisses , plus ballonnée ,plus d’hémorroïdes,mais les douleurs articulaires sont toujours là peut être plus tard ça ira mieux ils disent au moins 2 ans pour que tout se remette bien…j’attend la suite et reste optimiste…. par contre je voulais savoir si des personnes ayants arrêtées le gluten auraient eu des symptômes de l’arret Du gluten comme des vertiges ou picotements passager dans le corps ou autres… le faite que cela se déloge cela pourrait il avoir des effets ?les médecins ne savent pas me répondre . Merci

    • Victoria décembre 21, 2018 7:32 am Répondre

      Bonjour Laurence,
      Je ne peux répondre à ces nouveaux symptômes qui apparaissent suite à l’arrêt du gluten mais d’autres personnes qui lisent le blog vont sans doute pouvoir le faire! Votre expérience est terrible mais malheureusement encore fréquente. Les médecins ne pensent pas suffisamment aux intolérances alimentaires comme origine de maux et ont tendance à rejeter la faute sur le stress ou la psychologie de la personne, ce qui la fait culpabiliser…

  8. Cathy mai 19, 2019 6:42 am Répondre

    Après un long combat contre mal de ventre mon régime sans gluten a été bénéfique malgré les tests et colposcopie négative.Meme ma chute de cheveux a été spectaculaire .J avais lu que même les anticorps attaquaient les bulbes des racines des cheveux et c est vrai je n ai plus de problèmes de ce côté là tout a repoussé alors que j étais vraiment dégarnie ..

    • Laly juillet 28, 2019 10:24 pm Répondre

      Bonjour Cathy,

      Heureuse de voir que votre état de santé s’est amélioré.
      Combien de temps vous a-t-il fallu pour constater l’arrêt de la chute et la repousse de vos cheveux ?
      Le gluten a été la seule chose que vous avez changé dans votre régime ?

      Merci pour votre réponse

    • chloé janvier 28, 2020 11:54 am Répondre

      Bonjour Cathy,

      J’ai exactement les mêmes questions que Laly car je suis dans le même cas.
      En tout cas, ça fait chaud au cœur de voir ce genre de témoignages

      Merci pour votre réponse.

    • Sophie juin 19, 2021 9:51 am Répondre

      Bonjour Cathy
      J’aimerais savoir depuis combien de temps vous perdiez vos cheveux et si tout a repoussé?
      Merci

    • Jacinthe janvier 30, 2022 3:17 am Répondre

      Bonjour ! Vous avez quel âge ? Moi j’ai développé une intolérance au gluten à la suite d’une contamination à la listériose qui m’a rendu malade durant des mois. À l’époque, ma chevelure faisait des envieux. J’avais les cheveux très long, fin, mais en grande quantité. Au file des années (période étalée sur 6 ans), j’ai vu mon crâne se dégarnir graduellement. Puis, c’est devenu vraiment plus sévère dans la dernière année. J’ai découvert que j’avais une carence sévère en fer parce que je ne digérais presque plus la nourriture depuis de nombreuses années. J’ai pris un traitement en fer pour soigner mon anémie (Ça fait 5 semaines) et cessé le gluten il y bientôt 3 semaines. terminé les diarrhées et je ne perds plus mes cheveux ! Je ne vois pas encore de repousses cependant. J’ai 48 ans. Je me demande si à mon âge mes cheveux pourront devenir plus abondants.

  9. Delphine Tardieu mars 25, 2020 4:10 pm Répondre

    30 ans d’enfer et l’été dernier je rentre dans une ecjoppe en italie dans un dernier espoir. Là le reponsable de boutique me parle de mon groupe sanguin et me dis d’arrêter le gluten, le riz, les pommes de terre… Il m’a suffisamment choquée pour que j’arrête sur l’instant ! Cela fait plus de 6 mois, bcp de symptômes ont disparus immédiatement mais j’ai malheureusement déclenché un urticaire chronique dû au changement alimentaire et au dépassement du seuil d’histamino liberateur… La recherche continu

  10. Anna mai 4, 2021 4:07 pm Répondre

    Coucou Souffrant depuis 7 ans je m y suis mis mais j ai des douleurs musculaires un peu partout Est ce le dégagement des substances toxiques?sinon qq kilos perdus et ventre plus leger Juste inquiete par ces douleurs Merci de vos retours

    • Victoria mai 5, 2021 6:04 am Répondre

      Bonjour Anna, les témoignages des autres personnes ne font pas état des douleurs musculaires. J’ignore si c’est lié à l’arrêt du gluten, cela me semble peu probable. Je vous conseille de consulter à ce sujet. Cdt.

  11. Sara markowicz septembre 1, 2021 2:16 am Répondre

    Bonjour ! J’apporte également mon témoignage version 2021 après avoir parcouru les autres qui sont super intéressants.
    J’ai arrêté le gluten quelques années après avoir déjà arrête les sucres raffinés et ajoutés et les produits laitiers. J’étais souvent malade et j’avais une maladie auto immune de la thyroïde dont la mononucléose. C’est parti naturellement petit à petit. Suite à cela j’ai fait des études de naturopathie et c’est là que j’ai pris conscience que la plupart des maux que j’avais encore pouvaient venir de la consommation de gluten.
    .
    Je l’ai arrêté également et là le changement a été incroyable : disparition complète des boutons et des troubles digestifs ainsi qu’un meilleur sommeil et une bien meilleure concentration.

    Hier soir je n’ai pas du goût écouté mon corps et j’ai mangé une pizza avec de la farine blanche car on en trouve difficilement avec de la farine complète et j’ai eu des remontées acides route la nuit ainsi que des maux de ventre, mal aux gencives et beaucoup de mucosités. Le corps a vite réagit !

    J’ai même fait une vidéo sur l’alimentation pour expliquer et témoigner de l’importance d’un changement alimentaire pour être en bien meilleure santé : https://youtu.be/HwECQoOE6pI

    Merci d’avoir ouvert cette section témoignage c’est hyper enrichissant de lire le témoignage des autres !

    Sara

  12. Skull janvier 3, 2024 2:17 pm Répondre

    Je suis intolérante au gluten, lactose, fructose etc j’ai un régime sans fruits, sans céréales et 3/4 des légumes ne passe pas.. 47 ans de souffrance avant de découvrir au travers d’une colite médicamenteuse que je me tuais à petit feu.. 27kg plus tard, rémission de la quasi totalité de mes pathologies auto immune, fin de ma crise inflammatoire démente que je me trimballais depuis 2011 … Si des ma naissance la médecine avait fait son boulot, j’aurais pu avoir une autre vie..

  13. Claire janvier 12, 2024 2:30 pm Répondre

    Bonjour. Je découvre aujourd’hui cet appel à témoignage.Merci à vous tous pour les vôtres, je m’y retrouve bien.
    Cela fait 16 ans que j’ai arrêté le gluten et les laitages (en fait, disons plutôt que je pratique le régime du professeur Seignalet, donc cuisson douce, pas de cocotte minute ni micro-ondes, pas de “grillé” ni de “caramélisés” etc …).
    Au bout de 3 semaines de “régime” mes problèmes de bouffées de chaleur de la ménopause (que j’avais depuis 5 ans !) ont disparu, j’ai perdu tout mon petit bidon (ce qui montre bien qu’il y avait un problème côté digestion), mes articulations se sont affinées (poignets, genoux, chevilles, pieds gonflés qui ne rentraient plus dans mes chaussures). Ensuite, de mois en mois mes migraines ont disparu (elles étaient de plus en plus longues et intenses), j’ai perdu 10 kg en 2 ans et ne les ai JAMAIS repris quelque soit la quantité de ce que je mange, mes débuts d’arthrose (aux cervicales et au genoux) ont disparu (avant je ne pouvais plus tourner la tête !) et surtout mon “syndrôme des jambes sans repos” (ou “impatience dans les jambes”) a complètement disparu (et Dieu sait si c’est pénible) !!!
    Bien sûr, il y a aussi cette sensation extraordinaire de légèreté après les repas (que j’avais ressenti lors d’un voyage au Viet-nam sans en comprendre la raison).
    Mais ces changements se sont fait dans le temps, avec quelques soubresauts (comme s’il y avait un nettoyage un peu long à faire). Il faut en tenir compte et ne pas se décourager.

    • Victoria janvier 18, 2024 7:16 am Répondre

      Merci Claire pour votre témoignage très précis et encourageant !

  14. Inemer mai 24, 2024 8:18 am Répondre

    Cela fais 6 semaines qu un docteur à diagnostiquer une intolérance au gluten depuis je
    n est plus de douleur musculaire moins de difficulté à marché plus d écoulement nasale je dort mieux je ne tremble plus les somnolences dans la journée on diminuer les idées noire on disparu .je n’est plus qu’une tendinite

    • Victoria mai 28, 2024 6:08 am Répondre

      Bonjour Inemer,
      Vous voulez dire que depuis le diagnostic, vous avez stoppé le gluten ? Si c’est le cas, votre organisme est très réceptif car 6 semaines c’est assez rapide pour une diminution importante de symptômes. Bonne continuation.

Laisser un commentaire