Soupçon d’intolérance au gluten : régime ou dépistage en premier ?

 

 

Quand on pressent une intolérance au gluten, on est tenté de commencer tout de suite un régime sans gluten, même en l’absence de dépistage. En effet, un régime strict de deux mois permet d’observer une amélioration (ou non) du bien-être et donc de tirer des conclusions.

Toutefois, il est important de vérifier si l’on souffre de maladie coeliaque ou (seulement) d’hypersensibilité. Car la maladie coeliaque endommage gravement les intestins et nécessite un suivi médical particulier. Pour réaliser un dépistage, deux solutions : la voie “officielle”, sur prescription médicale, ou l’auto-test en pharmacie. Pour que les deux types de dépistage soient valables, il est important de consommer du gluten. Sinon, l’analyse sera faussée !

 

Le dépistage “officiel”

Il se déroule en deux étapes :

  • une prise de sang (remboursée par l’Assurance maladie) sur ordonnance du médecin traitant pour détecter la présence des anticorps spécifiques de la maladie cœliaque (= IgA anti-transglutaminases)
  • une biopsie de l’intestin grêle pour voir l’état de la muqueuse intestinale si les résultats précédents sont positifs.

 

Le problème du médecin traitant

Le dépistage “officiel” nécessite de passer par le médecin traitant. Or, beaucoup de médecins, généralistes ou non, sont encore trop peu conscients de l’importance de ce dépistage chez leurs patients. Ceci car :

  • les symptômes ne sont pas que intestinaux mais bien plus larges (cutanés, gynécologiques, dentaires etc.) -> les médecins ne se rendent pas compte que tout est lié
  • valider ou infirmer l’hypothèse de la maladie coeliaque soulage forcément le patient : si le dépistage est positif, le patient sait enfin ce dont il souffre et peut commencer à se soigner en supprimant le gluten de son assiette ; si le dépistage est négatif, le patient élimine cette supposition (et c’est un soulagement car cela signifie que la muqueuse intestinale n’est pas abîmée).

Mais les médecins sont encore frileux à l’idée de faire une ordonnance pour un dépistage sanguin. Il est très difficile de parvenir à les convaincre… Conséquence : seulement 20% des coeliaques sont aujourd’hui diagnostiqués.

 

L’auto-test, l’alternative

C’est un test sans prescription médicale qui détecte également les marqueurs sanguins de la maladie coeliaque. La fiabilité est identique à une prise de sang. L’auto-test est disponible en pharmacie (environ 25 euros).

Dans la boîte de l’auto-test se trouve le matériel nécessaire pour prélever une goutte de sang sur un doigt, la diluer dans une solution tampon puis la déposer sur un boitier de lecture. Comme pour un test de grossesse, des bandes de couleurs apparaissent au bout de quelques minutes :

  • deux bandes colorées -> forte probabilité de maladie coeliaque -> aller chez le médecin avec le résultat du test (il voudra valider avec l’analyse officielle décrite plus haut)
  • une bande colorée -> pas d’anticorps décelés. Si les symptômes apparaissent quand même suite à l’ingestion de gluten, forte probabilité de sensibilité non coeliaque au gluten -> pas d’autres tests très sérieux disponibles pour confirmer cela.

 

Manger du gluten lorsque l’on fait un dépistage 

Procéder à un dépistage alors que l’on a supprimé le gluten de son alimentation ne sert strictement à rien. Le résultat de l’analyse sera négatif même si la personne souffre de maladie coeliaque. En effet, les IgA anti-transglutaminases disparaissent de la circulation sanguine en l’absence de gluten consommé.

Si vous avez déjà commencé un régime sans gluten et qu’il fait ses preuves il va donc falloir malheureusement remanger du gluten une semaine avant le dépistage…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Comments

  1. Nina avril 27, 2019 12:51 Répondre

    Merci pour cet article toujours tres bien ecrit et bien explique. Il y a tellement de choses dites sur le gluten, au moins grace a tes conseils on peut s’y retrouver.

  2. germaine avril 27, 2019 3:08 Répondre

    Faisant des crises douloureuses à répétition au niveau du ventre , et les nombreux examens se révélant négatifs , les médecins ont mis ceci sur un facteur nerveux , sauf que je n’ai aucune raison d’être angoissée ! Ils minimisaient la vérité sur mes dires , et bien j’ai éliminé totalement le gluten et au bout de 3 mois , plus de crises , enfin !!!!! Pour dire que même si la biopsie est négative , et bien ça vaut le coup s’essayer , et heureusement , cela a changé ma vie !!!

    • Victoria avril 28, 2019 8:31 Répondre

      Bonjour Germaine, votre cas est hélas très fréquent. Lorsqu’ils ne comprennent pas d’où viennent les symptômes, certains médecins ont la fâcheuse tendance à mettre cela sur le dos des nerfs ou du stress en dénigrant de ce fait la détresse du patient. Je suis heureuse que vous vous sentiez mieux aujourd’hui. ce doit être un soulagement ! Bonne continuation.

  3. germaine avril 28, 2019 8:51 Répondre

    Tout à fait !!! Là on a parlé du côté des médecins , malheureusement la famille s’y range aussi ! Heureusement mon compagnon de vie a bien compris que ce n’était ni caprices , ni manque de volonté etc etc !
    J’en avais marre de me justifier à la fin ! Du reste plus on se justifie et plus on se rend coupable , c’est ainsi ! Et merci Victoria , oui c’est plus qu’un soulagement , ma vie a changée ! Bravo et merci pour votre blog que j’ai découvert par hasard sur le tard , il est une mine d’or précieuse pour moi maintenant ! Et pour bien d’autres personnes !

  4. Sylvie avril 28, 2019 8:01 Répondre

    Comme toujours cet article est très intéressant.
    Contrairement à d autres , le spécialiste a pensé très rapidement a la maladie coeliaque , des les examens faits j ai commencé mon régime et l amélioration a été très nette en peu de jours : 2 ou 3 ….
    De toute manière je ne pouvais qu allait mieux : amaigrie , épuisée…..
    Et depuis je mange sans gluten ..plus de trente ans .
    Jecomprends germaine quand elle parle de sa famille.!

    Merci Victoria.

  5. germaine avril 29, 2019 8:01 Répondre

    Merci Sylvie de me comprendre ! Cela réconforte toujours quelque part !

  6. Kolié Rose avril 30, 2019 3:25 Répondre

    Merci Victoria, tous vos articles sont très enrichissant.

  7. Jacqueline mai 19, 2019 9:57 Répondre

    J’ai arrêté de manger du gluten e 2005
    Mon médecin me demande pourquoi ? et fronçe les sourcils à chaque fois que je le lui rappelle
    Tous mes problèmes d’inflammation de l’intestin ont disparus
    Sur quoi elle a prescrit un test de dépistage du gluten qui s’est révélé
    Positif
    14 ans d’isolement et d’incompréhension familiale ‘…. qui me juge bizarre et fragile’….
    Mon mari mange comme moi et s’en porte bien
    Un parcours difficile ‘… Etre différent vous exclue de la société
    Je ne reviendrai pas à une alimentation avec du gluten mais je me trouve incomprise
    Quand aux médecins : ce n’est pas au programme universitaire donc cela n’existe pas !!!

  8. mimi mai 29, 2019 11:39 Répondre

    Merci pour votre dépistage moi on ma dit que j’avais pas la maladie de cœliaque mais étant avec une maladie aussi grave la fibromyalgie depuis que je mange sans gluten j’ai moins de douleur et ça on ma la reconnu par la sécurité sociale vu que c’ètais un professeur de Montpellier qui me la trouvé je le dit si ça peut aidée des malades comme moi car j’étais a deux doigts de faire une bètisse tellement dans la nuit je souffrais mon corps étais entrain de ce cassée comme du verre je ne le souhaite pas même a mon pire ennemi voila si ça peu aidée !!!!

Laisser un commentaire