Manger sans gluten : s’informer des aliments consommables ou non

 

produits_sans_gluten2

Manger sans gluten passe par la suppression de nombreux produits du commerce à base de blé

 

 

Manger sans gluten, c’est revoir tout le contenu de son assiette ! 

Cela nécessite de bien s’informer sur :

  • les aliments contenant du gluten, à proscrire
  • les aliments susceptibles de présenter des traces de gluten, à éviter au maximum
  • les produits sans gluten.

 

Selon que l’on soit “simplement” hypersensible au gluten (on parle alors souvent d’intolérance) ou malade coeliaque (= véritable allergie), le degré d’exclusion du gluten varie…

Consulter cet article pour différencier les 2 affections.

 

 

Les aliments contenant du gluten

 

bléVous trouvez dans cette catégorie :

  •          le blé bien sûr mais aussi
  •          le seigle
  •          l’orge
  •          le kamut (variété ancienne de blé)
  •          l’épeautre.

L’avoine et le petit épeautre sont parfois tolérés, tout dépend des organismes et des sensibilités.

 

Evidemment, tous les produits dérivés de ces céréales à gluten sont à proscrire :

  • Pain, pain de mie, brioche, biscottes
  • Biscuits, pâtisseries
  • Biscuits apéritifs
  • Pâtes alimentaires, boulgour, semoule à couscous
  • Pâtes à tarte, à pizza, feuilles de bricks, feuilletés, panures.

Lorsque l’on connaît une peu la composition de ces aliments de base, cela apparaît bien sûr évident.

Proscrire également tout aliment dont la liste des ingrédients comporte la mention ci-dessous :

  •          amidon de blé
  •          amidon
  •          avoine
  •          blé
  •          boulgour
  •          chapelure
  •          dextrines et maltodextrines (selon les personnes)
  •          dextrose de blé (selon les personnes)
  •          extrait soluble de blé
  •          farine blanche enrichie
  •          farine de blé / seigle / kamut / épeautre…
  •          froment
  •          malt
  •          nouilles
  •          pâtes alimentaires
  •          seitan
  •          sirop de malt
  •          sirop de glucose
  •          son d’avoine
  •          son de blé
  •          germe de blé
  •          gluten
  •          gruau
  •          kamut
  •          semoule
  •          triticale
  •          vermicelle.

 

La lecture des étiquettes est donc capitale !

 

 

Les aliments susceptibles de contenir du gluten

 

Parce que les protéines du blé sont utilisées comme additif en industrie agro-alimentairebeaucoup d’autres aliments recèlent du gluten alors qu’on ne s’y attend pas du tout.

C’est le cas des : bouillons cubes, plats préparés, surimi, croquettes et beignets, crèmes glacées, crèmes dessert, sauces béchamel ou autres, préparations de viande (boulettes…).

 

Par ailleurs, si l’on est très sensible au gluten, mieux vaut se méfier d’une grande majorité de produits fabriqués industriellement, exceptés ceux provenant d’un “rayon sans gluten”. Toute liste d’ingrédients aux noms complexes, aux multiples additifs, est plutôt déconseillée.

La mention “peut contenir des traces de gluten” est aujourd’hui obligatoire sur les produits concernés. Cela afin de prévenir les consommateurs d’un risque éventuel  (l’atelier où le produit a été fabriqué voit passer des produits avec gluten) et de protéger fabricant d’un scandale possible… Selon son degré de sensibilité au gluten, ces produits contenant des traces (souvent infimes) de gluten sont bien tolérés ou non. 

 

Composition d'un chocolat pâtissier

Etudier les compositions des aliments (ic un chocolat pâtissier) pour manger sans gluten au quotidien

 

En revanche, pas question de réduire votre champ alimentaire à quelques produits de remplacement connus, tels que le riz et la pomme de terre !

Manger sans gluten constitue  une expérience de diversification alimentaire à part entière et ce n’est qu’à cette condition qu’il sera efficace ! En savoir plus sur les risques de développer une nouvelle intolérance.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 Comments

  1. Mathilde novembre 20, 2014 11:14 Répondre

    Je suis l’heureuse maman de 3 bambins (des jumeaux de 3 ans et un bébé de 4 mois). Une stagnation pondérale associée à des troubles digestifs et un mal-être général ont conduit mon médecin traitant à prescrire le test d’allergie au gluten à ma fille de 3 ans. Nous avons appris le mois dernier qu’elle est atteinte de la maladie coeliaque en plus d’être allergique aux oeufs et IPLV. Je découvre donc les méandres de l’alimentation sans gluten, bien compliquée à mettre en place avec des enfants en bas âge lorsqu’elle est associée à d’autres allergies… Merci pour les informations éclairées que vous fournissez, et les recettes appétissantes proposées !

    • Victoria novembre 20, 2014 6:43 Répondre

      Aïe! Pas évident de découvrir cela chez son enfant. J’espère pouvoir vous aider à ma manière pour entreprendre ce régime sans gluten.
      Bon courage!

  2. Natacha janvier 31, 2016 1:05 Répondre

    Bonjour,
    Je découvre votre site!
    J’ai supprimé gluten et lactose depuis 5 ou 6 ans mais depuis une année environ j’ai à nouveau de gros problèmes de digestion. Est ce que ça peut aller en empiranty malgré mes efforts quotidien?? Je tente maintenant de supprimer tous les produits contenant du maîs, des conservateurs, des E, et compagnie! !!! Ça devient très pénible…

    • Victoria janvier 31, 2016 9:19 Répondre

      Bonjour Natacha, c’est en effet étrange que vous ayez vécu un “mieux” et maintenant un “moins bien” malgré la constance des efforts… Peut être une intolérance à un autre ingrédient?

    • gimenes mireille juin 15, 2016 8:42 Répondre

      bonjour
      je m appelle mireille
      au depart ca a commence par la vesicule retire par un professeur
      ensuite apres 5 ans de recherche personnelle et elimination de beaucoup d aliments
      entre autre les legumes, les fruits une maladie de chronn avec intervention
      et 75 cm du grele retire
      je mangeais du gluten
      personne ne se pose de question medicalement
      aujourd hui j ai decouvert apres 15 ans que je suis atteinte reellement d une maladie coeliaque
      dit sans gluten et sans lait
      et je remange des legumes que j avais elimines
      tels les pommes de terre les courgettes ,,,,,,,,,farines de mais ,repas chinois a base de farine de riz
      legumes cuits
      et retirer tous les poireaux les haricots les legumes qui fermentent et ont trop de fibres, les gluten le lait
      c est complique il faut tout analyser
      et surtout dialoguer avec des personnes qui comprennent notre probleme
      c est tres dur

      • Victoria juin 16, 2016 6:45 Répondre

        Bonsoir Mireille,
        Il est vrai que la mise en place d’un régime sans gluten complique fortement les courses et les menus car il faut tout analyser. mais une fois que vous aurez dégrossi les recherches, vous trouverez des automatismes et cela vous paraîtra plus simple.
        Ce régime devrait vous faire beaucoup de bien je pense… Alors courage!

  3. VERONIQUE février 28, 2016 7:38 Répondre

    Bonjour Victoria

    Merci pour les informations sur le gluten.
    J ai une candidose et mon deteticien recommande bien sur l arret du sucre des levures et de pas trop manger de gluten.Quelle est votre avis alimentaire par rapport à cela?
    Quelle recette de pain me proposer et surtout ou acheter une bonne levure?
    Cordialement.

    http://2501973

    • Victoria février 29, 2016 3:43 Répondre

      Bonjour Véronique,
      Je ne suis pas spécialiste des candidoses. Si votre médecin vous conseille l’arrêt du sucre et des levures alors aucune levure n’est envisageable, même la levure dite “chimique” que j’appelle souvent “poudre à lever” dans mes recettes. Dans ce cas, il faudra vous appuyer sur l’action levante des blancs d’oeufs battus en neige (ou du jus de pois chiche).
      Cordialement,

    • Laurence septembre 18, 2016 8:50 Répondre

      Si cela vous intéresse, je fais un pain sans gluten avec de la farine de sarrazin et de plus sans levure (avec du bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre).
      Je pourrai vous transmettre ma recette si vous vous voulez !

  4. Laurence juillet 25, 2016 9:07 Répondre

    Bonsoir Victoria,
    J’ai un dolicho méga colon (une partie est nécrosée ) avec un hélicobacter pylori
    c’est pas facile pour les repas moi qui aime cuisiner mais qui déteste la routine : j’aime changer, découvrir, inventer de nouvelles recettes mais avec mes intestins pas très facile : j’ai supprimé tout gluten (selon les conseils d’une diététicenne Mme “F” depuis 1993) et j’ai aussi enlevé tous les aliments qui fermentent comme poireau, choux, aubergine, poivron, asperge, salsifis, petits pois, pomme de terre(trop riche en amidon ) légumineuses…/… les associations acides.
    C’est pour cela que j’aime venir fouiner dans vos idées et recettes. Mais malgré tout cela , HE d’estragon, basilic, graine de carvi, de cumin à mastiquer et bien d’autres . Il faut toujours penser et repenser : je consulte tous les jours mes livres et j’en ai beaucoup mais j’aime !!!! sauf que je ne peux pas manger ce que je veux et même une fois, chez quelqu’un, j’ai mangé un gâteau maison “sans gluten” au chocolat (c’est pas mon fort mais pour faire plaisir et de plus sans gluten !), j’ai eu très mal au ventre dans la nuit et une forte crise d’épilepsie !! Oui, oui, je ne ment pas ! (dans son gâteau, la personne avait mis des châtaignes mixées )
    Que faire de plus face à toutes ces intolérances (pour moi, le médecin spécialiste a fait les examens mais après , ne vous suit pas très incompétent: “Que dois-je manger Monsieur, c’est pas facile” “Manger de tout, manger des choux comme moi !!!” et se sont ses propres paroles !! donc où trouver un très bon spécialiste qui vous suit du début à la fin et que vous pouvez compter sur lui

    • Victoria juillet 26, 2016 7:28 Répondre

      Hélas Laurence, je ne sais qui vous conseiller. Je ne connais moi-même pas de spécialiste compétent dans le domaine.
      Les médecins ne sont pas suffisamment formés aux allergies et intolérances et à moins de s’y intéresser sur leur temps libre, avec curiosité et esprit critique, ils peuvent difficilement aider les patients. On entend effectivement des choses aberrantes se dire en consultation! Aujourd’hui, il est monnaie courante que les naturopathes ou ostéopathes déconseillent le gluten et les produits laitiers à leurs patients, plus par effet de mode qu’autre chose car je ne suis pas certaine qu’ils sachent pour la plupart expliquer pourquoi et conseiller la personne…
      En fin de compte, je crois qu’il faut vous écouter. Il n’y a pas de règle toute faite. C’est votre corps qui vous dit ce qu’il supporte ou non…

  5. Pascal juillet 28, 2016 8:12 Répondre

    bonjour,
    Il me semble que ce serait pertinent de faire également une liste des aliments sans gluten : c’est celle qui sert de référence lorsque l’on fait ses courses.
    Ce serait pratique. Il faut déjà tellement lire d’étiquettes et la composition des ingrédients, car l’information n’est pas toujours claire.
    cordialement

    • Victoria juillet 28, 2016 8:15 Répondre

      Bonjour Pascal(e),
      C’est en effet une piste d’article à explorer mais cela est compliqué qu’il n’y apparaît car un même ingrédient (ex des lardons) peut contenir ou non du gluten selon les marques!

Laisser un commentaire