Principes du régime hypotoxique ou régime Seignalet

 

 

regime-hypotoxique

 

Quels sont les fondamentaux du régime hypotoxique ?

Basé sur les travaux du Dr Seignalet, le régime hypotoxique a récemment été mis en avant par Jacqueline Lagacé dans son livre “Comment j’ai vaincu la douleur de inflammation chronique par l’alimentation” et dans son blog.

Le régime hypotoxique vise à éliminer les aliments toxiques pour notre corps, notamment le gluten et les produits laitiers animaux. La cuisson à haute température serait également à éviter.

 

 

comment_j_ai_vaincu_lagace

 

 

Aliments recommandés ou à éviter

 

 Types d’aliments
Céréales Autorisées : riz, sarrasin, quinoa, tapioca, sésame

A éviter : blé, seigle, kamut, orge, avoine, maïs, épeautre

Légumes et fruits Tous, crus de préférence

Les fruits secs sucrés ( dattes, pruneaux…) ou oléagineux (amandes, noisettes…) sont conseillés

Légumineuses Toutes
Viandes et poissons Favoriser tous les poissons, notamment les poissons gras, et les viandes blanches

Limiter les viandes rouges et les charcuteries

Matières grasses Seules autorisées : les huiles vierges utilisées crues (en savoir plus sur les huiles)

Eventuellement le ghee (= beurre clarifié)

Produits sucrés Avec modération : sucres complets (miel, sirop d’érable, sucre brun non raffiné)

En petite quantité : chocolat noir, notamment cru

Limiter le sucre raffiné, les confitures, les jus et autres boissons sucrées

Produits laitiers Pas de lait animal, beurre, crème, yaourts, crème glacée.

Utiliser les laits végétaux et yaourts à base de soja

Limiter les produits industriels fabriqués à partir de poudre de lait

Assaisonnement Tous les condiments sont autorisés : poivre, vinaigre, citron, oignon, ail, moutarde, persil…

Limiter toutefois le sel blanc raffiné

Suppléments alimentaires Suppléments en vitamine D recommandés
Boissons Café, thé et boissons alcoolisées en quantité raisonnable

Eaux minérales riches en calcium recommandées

Pas de bière ni de whisky (contiennent de l’orge)

 

 

 

Cuisson des aliments

 

Selon J. Lagacé, il faudrait éviter la consommation d’aliments cuits à température élevée.

A partir de 120°C, la chaleur entraînerait une forte agitation des molécules. Ce qui induit  notamment une modification de la nature des protéines en présence de glucides (sucres). Ces modifications peuvent donner naissance à des dérivés toxiques que l’on appelle glycotoxines durant la réaction de Maillard. Une des plus nocives serait l’acrylamide.

 

friture

 

De façon générale, seulement 10% des glycotoxines seraient absorbés par nos cellules intestinales et 30% de cette valeur serait excrétés par les reins. Les 70% restants seraient stockés dans les tissus.

Or, à partir de 50 ans, même chez les sujets en bonne santé, l’efficacité des reins diminue et les effets des glycotoxines s’aggraveraient avec l’âge.

Les glycotoxines joueraient donc un rôle central dans la réponse inflammatoire, impliquées dans le vieillissement et un grand nombre de maladies chroniques liées à une inflammation silencieuse.

 

Les aliments qui contribuent le plus à l’accumulation des glycotoxines sont :

  • les viandes, surtout cuites à hautes températures (les poissons contiennent 10 fois moins de glycotoxines que les viandes)
  • la poudre de lait et les produits dérivés (crèmes glacées, fromages bas de gamme, yaourts…)
  • les aliments cuits à hautes températures (certains pains, biscuits, frites, croustilles).

 

 

Pour en savoir plus sur les résultats du régime hypotoxique, consulter cet article.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Comments

  1. Clotilde janvier 6, 2016 8:17 Répondre

    Mme Lagacé se base en fait sur le régime Seignalet, je suppose qu’elle le mentionne dans son livre. Personnellement j’ai commencé ce régime suite à des douleurs d’arthrose aux hanches principalement (genoux, pieds, bras et épaule gauche également), et après 3 semaines je peux de nouveau dormir la nuit…! Et encore je n’applique pas tout le régime à 100% mais je veux y tendre cependant.
    Bref, même sans douleurs ni maladie inflammatoire, il y a de bonnes habitudes alimentaires à prendre dans ce régime.

  2. Jade janvier 9, 2016 4:12 Répondre

    Bonjour et meilleus vœux.

    Grande dépressive depuis près de 10 ans, soignée chimiquement depuis le même nombre d’années, j’ai rencontré un psychiatre intimement convaincu que ce régime peut m’aider. Puisque je n’ai rien à perdre voire même tout à gagner puisque depuis le 2/01 je suis en sevrage, je me lance !

    Étonnamment ce qui me cause le plus de problème n’est pas l’arrêt définitif du gluten ( j’avoue, j’ai investi dans une MAP tant mes capacités dans une cuisine sont pathétiques 😉 ! ) mais dans l’arrêt du fromage de chèvre. J’ai réussi à cesser le comté, la tomme et autres fromages à base de lait de vache suite à un rejet de la matière grasse par mon organisme mais le chèvre … Je ne vois pas comment le remplacer et, je souhaiterai savoir si les produits à base de lait de chèvre sont à bannir comme ceux à base de lait de vache?

    • Victoria janvier 10, 2016 9:39 Répondre

      Bonjour Jade,
      On conseille en général de supprimer tous les produits laitiers animaux même de chèvre pour leur pouvoir irritant de la muqueuse intestinale. Il est vrai toutefois que les laits de chèvre et de brebis sont mieux tolérés que celui de vache. Mais je pense que dans un premier temps, il faut que vous appliquiez les plus strictement possible de régime hypotoxique afin de vérifier s’il vous apporte un bénéfice santé.
      Bon courage,

  3. Emma May janvier 12, 2016 10:57 Répondre

    J’ai appliqué ce régime (en gros : pas de gluten, pas de produits laitiers animaux, pas de viande rouge ni de charcuterie) lors d’une crise d’eczema que je n’arrivais pas à faire passer. En deux semaines tout est parti. Depuis je remange de tout mais en variant en maximum, en limitant le gluten, le fromage et le sucré. Et je sais qu’au moindre signe d’eczema ou de toute autre inflammation, hop, au regime hypotoxique !

    http://ceseraitlebonheur.wordpress.com

  4. Jade janvier 13, 2016 8:43 Répondre

    Bonjour Victoria, bonjour Emma,

    Merci pour vos témoignages. Je vais en effet suivre le plus strictement possible ces deux nouvelles habitudes alimentaires.

    Ayant la chance d’habiter à proximité de 2 BBG et je vais aller dès ce jour acheter un pre mix de farine tant mes essais de pain et de mélanges de farine ne sont qu’echec. Le pire,étant que je ne sais,pas,comment rectifier le tir puisque je respecte la base du 50/50

    J’en profiterai pour faire un tableau de “conversion”, avec l’aide d’un vendeuse spécialisée, des produits “interdits” et des produits à favoriser.

    Encore merci.

    Belle journée.

  5. Brigitte février 11, 2016 7:07 Répondre

    Merci Victoria pour cet article et pour les précieux conseils de ton blog !

    Beaucoup de témoignages prouvent que le régime Seignalet permet effectivement de soulager de nombreuses pathologies.

    Il a mis en sommeil la spondylarthrite de mon mari, et m’a apporté un grand confort digestif, ainsi qu’une nette régression de mes allergies.

    Jean Marie Magnien a également repris ses principes dans son livre “Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet”.

    Belle journée !

  6. Emilie novembre 20, 2016 8:09 Répondre

    Je traîne une tendinite chronique (au niveau de la hanche) depuis des années. Pour moi qui pratique la course a pied c’est extrêmement contraignant… et douloureux. J’ai tout essayé, des séances de kiné à l’infiltration en passant par un repos de plusieurs mois (frustrant !). Désesperée je me suis tournée vers le régime seignalet. Je ne l’ai pas appliqué totalement mais j’ai simplement supprimé le gluten et tout les produits laitiers. En 3 semaines mon problème a été réglé !!! Aujourd’hui je suis encore obligée de respecter ce régime car dans le cas contraire les douleurs reviennent très vite. En tout cas, cela me permet de pratiquer mon sport et je ne cesse d’en parler a mon entourage !

  7. Isabelle Roques septembre 12, 2017 4:21 Répondre

    Bonjour
    Je suis d accord à 100%
    J ai arrêté le gluten depuis dix ans
    Et les produits laitiers depuis dix mois
    Je peux sentir une nette différence dans mes articulations cela freine et diminue les souffrances.
    Je digère beaucoup mieux .
    Je vais essayer d adopter tous les préceptes cad plus de cru ou al dente.
    Merci pour cet Article Victoria !!!!

Laisser un commentaire