Sirop de glucose-fructose et malabsorption

sirop-glucose-fructose

 

 

L’utilisation grandissante du sirop de glucose-fructose en industrie agro-alimentaire expliquerait-elle la montée de la malabsorption du fructose?

Ce trouble fonctionnel de la digestion résulte d’une mauvaise digestion du fructose (sucre des fruits, du miel mais aussi d’ajout dans de nombreux produits industriels). La malabsorption du fructose provoque des symptômes inconfortables au quotidien.

charme_discret_intestin2

Encore une fois, le livre Le charme discret de l’intestin m’a inspiré cet article. je vous résume les grandes lignes d’un des chapitres de ce livre.

 

 

Trop de sirop de glucose-fructose dans notre alimentation

 

Nous consommons aujourd’hui trop de fructose, pas forcément à cause d’un excès de fruits et de miel mais principalement en raison du fructose ajouté dans de nombreux produits industriels : soupe en brique, yaourts aux fruits, ketchup, sauces salade…

 

sirop-de-glucose-fructose

Le sirop de glucose-fructose, très pratique pour l’industrie

L’ennemi N°1 est alors le fameux sirop de glucose-fructose ajouté un peu partout dans nos aliments, ce qui alarme progressivement le corps médical.

Ce sirop est fabriqué à partir d’amidon  de maïs ou d’autres céréales (attention au gluten!) et possède une haute teneur en fructose.

Le sirop de glucose-fructose remplace de plus en plus de sucre classique (saccharose) en raison :

  • d’un fort pouvoir sucrant
  • de propriétés d’exhausteur de goût
  • d’un coût inférieur
  • d’une image “santé” et “nature” dans l’esprit des consommateurs.

 

 

Malabsorption du fructose : forme mineure ou sévère

 

La plupart du temps, la malabsorption du fructose apparaît sous forme mineure. Elle provient, non pas d’un dysfonctionnement digestif, mais probablement de la combinaison :

  • bacteries_intestinales

    Notre microbiote est très personnel! Dessin de Gill Enders

    d’un excès de fructose dans l’alimentation

  • d’un microbiote peu enclin au fructose, c’est à dire d’une composition particulière de la flore intestinale (la population de micro-organismes présents dans nos intestins).

 

On parle de fructosémie dans le cas d’une intolérance héréditaire au fructose (forme sévère).

Les problèmes digestifs surviennent alors dès la plus petite quantité de fructose absorbé à cause d’un manque d’enzymes qui assimilent le fructose ou d’un manque de canaux de transport.

Là encore, le microbiote a son importance.

 

Plus d’infos ici sur le fonctionnement de de nos bactéries intestinales :

 

 

Les symptômes de la malabsorption du fructose

 

Dans le cas d’une malabsorption du fructose, ce sucre, au lieu d’être absorbé, n’est pas digéré et se retrouve dans le gros intestin. Il est dégradé par certaines bactéries intestinales qui génèrent des symptômes gênants (crampes, diarrhées ou nausées).

Parfois, la malabsorption du fructose peut parfois aussi induire des humeurs dépressives à cause d’un manque de sérotonine. Cette hormone joue sur notre bonne humeur mais aussi sur la sensation de satiété. Fringales et grignotages continuel pourraient être des conséquences de la malabsorption.

 

 

Conclusion de Giulia Enders sur le sujet

 

On observe aujourd’hui une intolérance grandissante pour le trio blé-lait-fructose. D’après l’auteure de Le charme discret de l’intestin, cela proviendrait d’une consommation excessive dans notre modèle alimentaire.

“Mettre ces aliments au menu est une bonne chose car ils contiennent des substances très utiles mais peut être devrions-nous revoir les quantité que nous ingérons”

-> En effet, il est bien connu que c’est la dose qui fait le poison…

Tandis que nos ancêtres, les chasseurs cueilleurs, mangeaient chaque année jusqu’à 500 variétés de végétaux divers (racines, herbes, fruits), nous nous nourrissons aujourd’hui le plus souvent de 17 plantes. Rien d’étonnant à ce que notre tube digestif ait du mal à « digérer » cette évolution.

 

Pour plus d’informations, je vous renvoie vers ces précédents articles:

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire