Régime hypotoxique : aller plus loin que le régime sans gluten

 

 

On entend peu parler du régime hypotoxique.

comment_j_ai_vaincu_lagacePourtant il présente des résultats assez spectaculaires sur la douleur issue des maladies inflammatoires comme le montre Jacqueline Lagacé dans son livre “Comment j’ai vaincu la douleur de inflammation chronique par l’alimentation” mais aussi son blog.

Le régime hypotoxique, basé sur les travaux du Dr Seignalet, est un régime excluant plusieurs aliments, dont le gluten. Souvent appelées maladies dégénératives ou idiopathiques, c’est-à-dire de cause inconnue, elles sont de plus en plus communes et laissent les médecins démunis.

 

 

Hypothèses d’apparition des maladies inflammatoires chroniques

 

Montée des maladies inflammatoires chroniques et impuissance de la médecine

 

Les maladies auto-immunes sont fréquentes dans les pays occidentaux : elles affectent 5 à 8 % de la population nord-américaine, au 3ème rang des maladies les plus répandues après le cancer et les maladies cardiaques.

Or, la médecine traditionnelle est (presque) incapable de les soigner car elle cherche à traiter les symptômes plutôt que la cause. La complexité croissante de la médecine conduit les chercheurs et cliniciens à se spécialiser fortement. Sans vue d’ensemble d’un état pathologique, ils passent trop facilement à côté de l’origine de la maladie : tout simplement la cause alimentaire.

 

 

Trois mécanismes d’apparition des maladies inflammatoires

 

Selon les hypothèses du Dr Seignalet, les maladies inflammatoires chroniques seraient à la fois causées par une susceptibilité génétique et des facteurs environnementaux, notamment l’alimentation moderne.

 

Trois types de mécanismes se distinguent.

 

  1. La pathologie auto-immune 

Certaines cellules du système immunitaire de l’individu s’attaquent à ses propres tissus.

 

  1. La pathologie d’encrassage

Responsable de 90% des maladies « mystérieuses » réfractaires aux traitements classiques selon Seignalet, cette pathologie serait déclenchée par l’accumulation progressive de déchets. Issus provenant de grosses molécules bactériennes ou d’aliments insuffisamment digérés, ces déchets traversent la paroi de l’intestin grêle.

Selon la prédisposition génétique, les phénomènes d’encrassage se produisent dans un tissu ou dans un autre : certains vont souffrir d’arthrite rhumatoïde, d’autres de fibromyalgie ou d’une autre forme de maladie inflammatoire.

 

  1. La pathologie d’élimination

Les molécules ne pouvant être dégradées par les enzymes deviennent trop nombreuses pour être éliminées par les reins, la peau, ou les intestins.

 

 

Selon Seignalet, les inflammations chroniques surviennent après de nombreuses années de consommation d’aliments qui sont nocifs pour certains individus génétiquement sensibles.

 

 

Incidence de l’alimentation sur notre intégrité intestinale

 

Constat : l’hyperperméabilité de l’intestin grêle est retrouvée chez la plupart des patients souffrant de maladies inflammatoires chroniques.

 

Nos métabolismes enzymatiques sont entravés par de nombreux ennemis :

– radicaux libres en excès

– pesticides

– divers médicaments tels que l’aspirine, l’ibuprofène (ex : Advil), certains antibiotiques utilisés sur de longues périodes, les corticoïdes

– polluants

– mais surtout, aliments modernes hypertransformés et mal digérés.

 

hyperpermeabilité

 

Le dysfonctionnement de nos enzymes digestives conduit à une croissance exagérée de bactéries nocives et l’accumulation de déchets.

Par conséquent, les jonctions serrées de la muqueuse intestinale se détendent (voir dessin). Celle-ci devient alors hyperperméable, ne jouant plus aussi bien son rôle de barrière. Elle laisse passer de gros déchets alimentaires ou bactériens dans le sang puis les tissus et les articulations.

L’inflammation chronique peut s’installer de façon silencieuse pendant de nombreuses années puis provoque les maladies auto-immunes, d’encrassage ou d’élimination.

 

 

L’intérêt du régime hypotoxique

 

Ce régime n’a pas vocation à guérir la maladie inflammatoire mais supprimer les symptômes, notamment la douleur chronique, et empêcher la maladie de progresser tant que le régime est suivi.

Le Dr Seignalet a testé son régime hypotoxique sur 115 maladies dont 91 ont répondu positivement.

Ajout de Jaqueline Lagacé : une fois que l’organisme est bien « nettoyé », il est possible de faire quelques écarts ponctuels sans compromettre les effets positifs du régime. A chacun d’être attentif à ses réactions propres…

 

 

Pour connaître le principe du régime hypotoxique, consulter l’article suivant.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. Mireille janvier 6, 2016 8:51 Répondre

    Parmi mes livres de chevet, “l’Alimentation ou la troisième médecine” de J.Seignalet, préfacé par le Pr Joyeux..
    Vos articles résument efficacement cet énorme livre. (660 pages)

    Pour ma part:
    J’ai déjà évoqué dans d’autres commentaires mes difficultés à perdre du poids, et surtout à le stabiliser.
    Appelons un chat un chat: je souffre d’obésité….(moyenne)
    Pathologie d’encrassage selon J.Seignalet, dont je suis les principes le mieux possible.
    Pas de restrictions: je ne compte pas les calories, je ne pèse pas mes portions;
    Elimination des aliments contenant du gluten – avec l’aide de ce superbe site;
    Aliments crus le plus souvent possible, ou cuits à la vapeur douce.

    Après bientôt 7 mois sans gluten, j’ai perdu 18 kg, et mes douleurs articulaires ont disparu.

    Le Dr Seignalet ne parle pas de guérison, mais bien de disparition des symptômes, comme vous le dites ci-dessus.

    Concernant les maladies testées, J.Seignalet convient que les échecs sont souvent attribuables à une observance non rigoureuse de sa méthode.
    Les “vrais échecs” sont relativement rares, et souvent inexpliqués.

    Je suis consciente que cette diététique doit être suivie à vie….même si un écart de temps en temps est admis quand le poids de forme est atteint.

    J’ai parcouru le site de Jacqueline Lagacé. (le lien ci-dessus ne fonctionne pas semble-t-il)

    Merci pour votre travail et articles si bien documentés.

    http://www.certiferme.com/blog/mireillejura.html

  2. PatriciaR janvier 19, 2016 7:46 Répondre

    Depuis 2 ans des douleurs d’arthrose..et depuis octobre reconnue en plus fibromyalgique, sans compter les douleurs abdominales..j’ai décidé après des recherches sur le net pour trouver des solutions pour pouvoir soulager toutes ces douleurs atroces surtout pendant les crises…de m’essayer au sans gluten et miracle après seulement 3 jours mes douleurs diminuent ainsi que celle de ventre..Je ne prends plus d’anti douleurs ni de somnifères depuis 3 semaine et j’ai retrouvé un sommeil à peu près correct (après des mois d’insomnie). Ma généraliste dit que c’est un effet de mode et que ca n’a rien à voir avec l’alimention..pourtant les faits sont bien là. Merci à vous qui nous motive à continuer grace à vos recettes vraiment qui nous donne envie de s’essayer à cette nouvelle cuisine J’ai aussi acheté un livre du dr Seignalet qui explique bien cette nouvelle alimention et nous transmet 60 recettes. Tout ca nous aide bien plus que d’avaler des comprimés chaque jour et nous redonne à nouveau le moral..Merci encore

  3. Sophie février 14, 2016 2:41 Répondre

    Bonjour,
    je ne connaissais pas ce Régime hypotoxique
    Belle découverte.
    Merci
    Bisous

    http://www.leplaisirdoffrir.fr

  4. Evelyne février 27, 2016 7:55 Répondre

    Je suis un régime sans gluten depuis plus d’un an et je cuisine avec un cuit-vapeur préconisé par le Professeur Joyeux. Mes douleurs, toujours présentes, ont bien diminué, mon poids est stable et j’apprécie cette cuisine légère et savoureuse.
    Je suis atteinte d’une colopathie fonctionnelle.

Laisser un commentaire