Prendre le régime sans gluten à la légère ? Risques et inconvénients

 

 

Entreprendre un régime sans gluten, parce que l’on a développé une sensibilité au blé  (allergie au gluten ou intolérance au gluten) ou pour diversifier son alimentation, n’est pas une chose à prendre à la légère.

Il s’agit d’un régime contraignant car il faut éviter un grands nombre d’aliments.

Les risques de développer une autre allergie? une carence quelconque? de prendre du poids lorsque l’on arrête? Je vous en parle tout de suite…

 

 

 

Régime sans gluten : une contrainte au quotidien

 

Rien ne sert de se mentir, manger sans gluten tous les jours s’avère très contraignant. Surtout dans une société occidentale dont l’alimentation est basée sur le blé.

Mais lorsque l’on prend conscience des bénéfices santé qu’on en retire lorsque l’on est intolérant ou allergique, peu importe la difficulté au quotidien : c’est une question de bien-être général.

 

La plupart des personnes qui débutent un régime sans gluten éprouvent la frustration de ne plus pouvoir consommer de pain (ah! la bonne baguette croustillante!), de pâtes, de brioches et de biscuits. Il est ardu de tirer un trait sur tous ces produits avec lesquels on a pris ses habitudes. C’est pourtant la condition sine qua non de la réussite du régime sans gluten. Bien sûr, des produits de substitution existent dans le commerce (pain sans gluten, pâtes sans gluten…) mais ils sont tout simplement hors de prix pour une consommation quotidienne.

D’autres personnes éprouvent des difficultés à cuisiner, devant renoncer à la réaliser des petits plats “maison” jadis choyés : les tartes et les cakes salés, les gâteaux… Qu’on se rassure : la cuisine sans gluten s’apprend. Il suffit de patience, d’expérimentations ou de bons tuyaux!

shopping concept, man reading label on the jar

 

 

 

Régime sans gluten : le risque de développer une autre allergie ou intolérance alimentaire

 

Si vous prenez l’habitude de remplacer systématiquement les produits issus du blé par un même type de produit, le risque existe de développer à moyen terme une nouvelle intolérance alimentaire. En effet, l’organisme n’est pas habitué à l’absorption massive d’un aliment lorsqu’elle était avant occasionnelle.

Par exemple, si vous débutez un régime sans gluten ni lait, évitez de consommer tous les jours du riz, des galettes de riz, des gâteaux la farine de riz, du lait de riz, de la crème de riz… C’est le meilleur moyen pour :

  1. vous lassez très rapidement du riz et ne plus pouvoir en manger ensuite
  2. développer une seconde intolérance.

Plus d’infos dans cet article.

 

 

Régime sans gluten : le risque d’induire une sensation de faim et des carences

 

Manger sans gluten repose sur la suppression du blé et de ses dérivés contenant la protéine incriminée.

Il ne s’agit en aucun cas de bannir les féculents en général et les céréales en particulier. L’objectif est de remplacer les produits contenant du gluten (exemple : les pâtes, la semoule) par d’autres produits sans gluten : féculents, céréales ou non (quinoa, riz, lentilles, pois cassés, haricots…).

 

A variety of gluten free ingredients, top view, blank space

 

Dans ce cas, manger sans gluten ne provoque aucune carence, que ce soit en glucides complexes qu’en vitamines ou minéraux. Bien au contraire !

Les produits hyper-raffinés issus du blé (pâte alimentaires, farine blanche, …) sont très appauvris en vitamines et minéraux du fait de leur procédé de fabrication. Au contraire, les légumes secs, les féculents (pomme de terre, patate douce), les céréales sans gluten – souvent bio et complètes ou demi-complètes – s’avèrent beaucoup plus sains et nutritifs !

 

Par ailleurs, en remplacement les produits transformés du commerce (riches en sel, en matières grasses et en sucres cachés, en additifs…) par des préparations “maison”, même simplissimes, vous mangerez plus sainement, à coup sûr !

Manger sans gluten bien diversifié fait “mieux manger”? Oui, je vous le garantis! 

 

iStock

 

Gardons toutefois en tête que les féculents doivent être la base de notre alimentation :
ils nous apportent de l’énergie sur le long terme (“sucres lents”) et nous
“calent”. 
Enlever les aliments sources de gluten de son alimentation (pain, pâtes, semoule, gâteaux et biscuits “classiques”) sans les remplacer par un autre apport en féculents entraîne forcément un manque de satiété et donc une sensation de faim.

Les fruits, les légumes, la viande ne suffisent forcément, selon notre activité au quotidien et notre métabolisme, à nous nourrir et nous “caler”. Alors cuisinez les légumes secs, le riz, le millet, le sarrasin…

 

 

 

Manger sans gluten : le risque de reprendre du poids après un régime sans gluten

 

Pour répondre à la question ci-dessus : non, il n’y a pas de risques de reprendre du poids après un régime sans gluten.

Les rebonds brutaux de poids s’observent suite à des régimes très restrictifs, comme le régime DUKAN pour ne pas le nommer. Après s’être adapté à cette période de “disette” imposée en ralentissant son métabolisme, l’organisme retrouve avec joie la nourriture d’avant et les kilos reviennent, parfois plus nombreux qu’au départ…

Manger sans gluten n’exclut aucune catégorie d’aliments et ne restreint pas les quantités consommées. Par conséquent, ce régime alimentaire ne se prête pas à une reprise de poids une fois qu’on l’arrête. A moins de se venger sur tous les produits industriels, sources de gluten, auparavant supprimés…

 

iStock

Manger sans gluten fait-il perdre du poids ?

 

 

Certaines personnes pensent que manger sans gluten fait maigrir.

Je peux répondre en tant que diététicienne que manger sans gluten est loin d’être le régime alimentaire le plus adapté lorsque l’on souhaite perdre du poids. Pourtant, à l’instar des vedettes sportives et cinématographiques, certaines personnes entreprennent une “gluten free diet”, c’est-à-dire un régime sans gluten, afin de perdre du poids.

Je ne dis pas que cela ne peut pas fonctionner mais je pense qu’il y a plus efficace et moins contraignant. En savoir plus dans cet article dédié à ce sujet. 

 

 

 

CONCLUSION

Le régime sans gluten est un choix de vie délicat à mettre en place et contraignant sur le long terme. De quoi décourager les fans de Gwyneth Paltrow, Jennifer Aniston ou Victoria Beckham qui désiraient s’initier aux secrets de la “gluten free diet” uniquement dans l’espoir de perdre quelques kilos superflus.

Ces inconvénients mis à part, les risques encourus avec un régime sans gluten sont très faibles si l’on prend soin de diversifier au maximum son alimentation. Et quel gain de confort et de bien-être lorsque l’on est intolérant au gluten ou allergique ! Cela vaut bien l’effort de bouleverser ses habitudes alimentaires…

 

Envie de réagir ? D’approfondir avec d’autres articles ? N’hésitez pas à me laisser vos remarques et impressions.

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

136 Comments

  1. Clio novembre 25, 2013 9:22 Répondre

    Bonjour,
    Vous avez beaucoup de goût dans la mise en scène de vos plats!
    Félicitations pour vos recettes et vos photos qui m’ouvrent de nouvelles perspectives!
    Bien que Je ne sois ni allergique ni intolérante au gluten et que je n’ai pas de poids à perdre, le régime sans gluten me permettrait de cuisiner des produits dont on oublie souvent l’existence et donc de varier mes habitudes alimentaires. Quels autres bénéfices puis je obtenir d’un régime sans gluten?
    Merci pour vos recettes!

    • Victoria novembre 29, 2013 8:01 Répondre

      Entreprendre une régime sans gluten lorsque l’on est ni intolérant, ni allergique, est assez lourd de mise en place ,il faut être motivé(e)! Une simple réduction de votre consommation quotidienne de gluten pourrait être bénéfique – et moins contraignante – car cela vous inciterait à :
      – varier vos sources de glucides lents, en diminuant la part du blé (pain, pâtes, semoule, tartes, biscuits…) au profit d’autres céréales (riz, quinoa, millet), tubercules ou légumineuses
      – consommer plus de produits bruts et sains (moins de produits transformés et industrialisés)
      – cuisiner plus souvent “maison”.
      Au final, vous y gagnerez en diversification de votre alimentation, en santé sur le long terme (moins d’additifs en tous genre) et peut être en confort digestif (qui sait?). Le gluten, même chez les personnes ni allergiques ni intolérantes, peut provoquer des sensations désagréables de ventre gonflé en fin de repas (voir l’article en question).
      A tester donc!

    • Chloe décembre 11, 2015 7:44 Répondre

      Bonjour
      Je vien de tomber sur votre blog qui as l’air génial !
      J’ai appris il y as quelques jours mon intolérance au gluten .. Et je pleure beaucoup ..
      Cela me fait très peur car le gluten est de partout ..
      Comment manger sans gluten et surtout à quel prix..
      J’ai 22 ans et quand nos amis à l’imprévu nous dise “j’ai faim ” on va manger un truc (resto, macdo etc..) comment faire ?:(
      Ma maman ma acheter du pain sans gluten pr me faire plaisir car chez nous le pain c’est sacré ^^ au final goût pas terrible mais on fait avec et la elle ma acheter du pain de mie complet sans gluten qui est succulent .. Mais pain de mi je me dit “alerte prise de poids .” J’ai très peur de prendre du poids ayant déjà euh des petits soucis avec cela étant plus que gourmande et ne sachant pas comment bien manger ..
      Bref le “sans gluten” je suis sur que cela va enfin me faire revivre niveau santé mais cela me semble tellement compliquer chère et prise de poids 🙁

  2. saida avril 21, 2014 8:37 Répondre

    j ai la maladie coeliaque je mange sans gluten mais se regime me fait grossire je sais pas quoi faire

    • Victoria avril 23, 2014 6:47 Répondre

      Manger sans gluten ne devrait pas faire grossir, loin de loin! Cette alimentation est plutôt saine (tout dépend des menus que l’on compose) et ôter les produits sources de gluten ne déséquilibre en rien le régime. Je ne vois pas d’explication de ce côté-là. A mon avis, votre prise de poids vient d’ailleurs…

      • Lainé Marie-Martie mars 8, 2016 2:00 Répondre

        Les malades coeliaques qui entreprennent un régime sans gluten strict commencent toujours par grossir, car la maladie coeliaque fait maigrir ! L’intestin étant détruit, on ne fixe plus rien. J’avais perdu 5 ou 6 kg avant d’être au régime, j’ai d’abord repris mon poids “normal” sur 2 ans et maintenant (10 ans sans gluten et un âge avancé) je dois faire bien attention, comme pour un régime avec gluten.

    • Julie novembre 26, 2014 7:20 Répondre

      Bonjour,
      Moi aussi je suis coeliaque et j’ai moi aussi tendance à prendre du poids… Mais je crois avoir compris d’où cela venait : trouvant les aliments insipides je sale énormément, et j’ajoute de la matière grasse pour donner du goût (beurre, huile d’olive) or même si c’est peu, c’est systématique… Mais si je ne le fais pas, je me sens hyper frustrée de ne pas avoir une alimentation qui semble normale… La seule solution que j’ai trouvée pour compenser cette alimentation trop riche (mais zut ! La galette de riz nature très peu pour moi !) : le sport, quotidiennement, une heure par jour (même si c’est que de la marche ou des étirements un jour sur deux, les autres séances plus intensives).

      • Victoria novembre 27, 2014 8:21 Répondre

        Voilà une manière de compenser…

      • Laurence mai 1, 2016 8:18 Répondre

        Bonjour, je ne supporte pas le gluten et de plus tous les aliments qui font fermenter mes intestins (très longs et très gros). Mais je ne prends pas de pouids bien au contraire.
        Par contre, sur tes galettes de riz, essaye de mettre une pointe de ¨POIRET bio
        (concentré de pommes poires) petite cuillère à café et surtout, évite de mettre du beurre partout. Peut-être que si tu essayais le beurre de coco bio (une bonne source d’acides gras) évidement à juste mesure.
        A la place des galettes de riz soufflé, essaye les galettes fines au sarrazin , au quinoa, à la courge…/… ‘magasin bio…/…
        Les beaux jours commencent à être au rendez-vous et les bonnes séances de jardinage ne peuvent faire que du bien !!

      • Laurence mai 1, 2016 8:51 Répondre

        Bonjour, je ne supporte pas le gluten et de plus tous les aliments qui font fermenter mes intestins (très longs et très gros)notamment les légumineuses, le poireau, l’ai, les oignons, les asperges, le céleri, les pommes de terre, les flageolets, les patates douces , la tomate, l’aubergine , le poivron…/.. Dur, dur de vivre cela au quotidien car j’en arrive à manger presque quotidiennement la même chose : donc, je passe beaucoup de temps en cuisine pour pouvoir cuisiner différemment les aliments que je peux supporter ! Très contraignant mais …/….Ton site Victoria est une mine irremplaçable de découvertes culinaires et je possède une bibliothèque de livres sains de cuisine végétarienne voir végétalienne…/…
        Par contre, sur tes galettes de riz, essaye de mettre une pointe de ¨POIRET bio
        (concentré de pommes poires) petite cuillère à café et surtout, évite de mettre du beurre partout. Peut-être que si tu essayais le beurre de coco bio (une bonne source d’acides gras) évidement à juste mesure.
        A la place des galettes de riz soufflé, essaye les galettes fines au sarrazin , au quinoa, à la courge…/… ‘magasin bio…/…
        Les beaux jours commencent à être au rendez-vous et les bonnes séances de jardinage ne peuvent faire que du bien !!

    • line janvier 12, 2016 8:42 Répondre

      je suis dans le méme cas que toi, depuis qu’on ma diagnostiqué j’ai pris pas mal de poids, je suis a la limite de l’obésitée :/

      • Victoria janvier 13, 2016 3:02 Répondre

        Bonjour Line,
        Je suis surprise d’entendre des prises de poids suite à la mise en place d’un régime sans gluten, ce régime consistant essentiellement à remplacer les produits à base de blé par d’autres, dépourvus de gluten. Il est probable qu’il y ait déséquilibre alimentaire par ailleurs.
        Il est impossible de donner des conseils diététiques s’appliquant à tous car nous ne mangeons pas de la même manière! C’est pourquoi je vous conseille de me contacter si vous ressentez le besoin de conseils diététiques personnalisés. Il est possible d’organiser une consultation via Skype.
        Bonne continuation!

  3. Martine avril 24, 2014 8:28 Répondre

    Pour avoir fait un régime alimentaire donc j’ai perdue 98 lbs avant d’apprendre que j’étais intolérante au gluten ,je pense que c’est plus difficile faire un régime sans gluten tout simplement parce qu’on manque de connaissance alimentaire et par les gouts développés dans les années antérieurs.J’ai 44 ans et si il y a une personne qui a cuisiée c’est bien moi !!!Aujourd’hui j’ai l’impression de plus savoir cuisinée !!!Pâte a tart,.dessert ,sauce,etc….C’est une autre apprentissage Une chance qu’il a des personnes qui nous donne de l’information sur le net !!Merci

    • Victoria avril 25, 2014 3:11 Répondre

      Hé oui, mener un régime sans gluten nécessite un véritable ré-apprentissage de la cuisine! Et c’est loin d’être évident…
      C’est une chance aujourd’hui que des blogs de cuisine sans gluten se développent et puissent aider les personnes intolérantes!

      Victoria.

  4. Joëlle août 22, 2014 11:46 Répondre

    Bonjour Victoria,

    J’ai, comme beaucoup de personnes, découvert mon intolérance au gluten un peu par hasard… Mais depuis, les gonflements d’estomac, et surtout toutes les douleurs récurrentes que je ressentais depuis 30 ans au niveau de l’intestin, et que j’attribuais à tout un tas d’autres aliments, à tort (j’ai longtemps cru avoir des problèmes avec les fibres, les pois chiches, les graines, les fruits, le sucré) toutes ces douleurs ont disparu, j’ai les intestins en paix et je peux manger plus varié que jamais. Je cuisine donc sans gluten depuis maintenant plus d’un an et demi, avec bien des déboires au début, normal, mais j’ai eu raison de persévérer . Tu expliques tout cela très justement. Ce que tu ne dis pas, par contre, c’est la difficulté à faire admettre aux personnes de son entourage –je pense non seulement à ma maman qui se sent privée de ne plus pouvoir me régaler avec ses gâteaux habituels, mais encore aux collègues de travail– qu’on ne suit pas ce “régime” pour faire la difficile, ou pour perdre du poids (je n’ai jamais été en surpoids), mais qu’il est essentiel à notre bien-être.

    Bravo pour ce blog très bien fait, et plein de conseils utiles. J’envisage d’en faire un aussi, ultérieurement, quand je disposerai de plus de temps, car en plus du gluten je dois, et cette fois pour mon époux, cusiner en évitant les produits laitiers et surtout … bannir tous ceux qui contiennent des sulfites, et là, c’est une autre paire de manches car ces gentils conservateurs ne sont pas forcément mentionnés sur les étiquettes, et en plus c’est légal ! Je pense aussi me procurer l’un de tes livres.

    Désolée de m’être autorisée à poster un message aussi long mais je tenais à dire courage à tous ceux qui entreprennent ce chemin.

  5. azalee septembre 6, 2014 8:38 Répondre

    je ne l’avais jamais su , mais j’étais allergique au blé et au lait, depuis enfant.
    quand j’ai supprimé ces ingrédients tout allait bien.

    je dois ajouter dans la liste des féculents : la farine de maïs, farine de pois chiche,
    la polenta (semoule de mais)très rapide à cuire,

    merci de préciser que le gruau contient du gluten, car je ne regarde même plus les étiquettes tellement fatiguée de lutter contre le gluten et le blé…

    par contre pour les enfants il faut préciser que cela les rend très précoce,
    mon medecin m’a fait bien comprendre que le soja contient des oestrogènes…

    par contre je trouve que les farines sans gluten contiennent trop de fécule ,
    et c’est immangeable…il faut aussi les mélanger…

    merci pour vos liens ajoutés, surtout pour le dr willem,
    c’est un puits d’informations.
    bonne continuation

    • Victoria septembre 8, 2014 2:57 Répondre

      Les “mix sans gluten” spécial pâtisserie, crêpes, cookies et cie sont en effet très moyens en terme de qualité nutritionnelle et de goût. Autant faire ses mélanges de farines et fécules soi-même, à la maison. Cela demande d’avoir une petite diversité de farines dans ses placards mais on s’y retrouve sur le plan de la saveur et du prix!

      Bonen continuation,

  6. samar septembre 23, 2014 9:00 Répondre

    ma fille est allergique au arachides c est moins contraignant mais les goûters industriels sont proscrire. Au début c est une source d angoisse et l école n accepte pas les enfants allergique a la cantine ou très rarement.Mais on apprend se passer des produits industriels. Je trouve dommage que les gâteaux ou nourriture pour allergique soit plus cher. Je trouve courageux que certaines femmes batailles pour faire accepter leurs enfant en cantines et continuent une activité professionnelle. Mais parfois malgré les combats on n accepte pas les enfants allergique a la cantine.

    • Victoria septembre 25, 2014 4:09 Répondre

      Tout à fait, c’est un combat de tous les instants pour les parents d’enfants allergiques!
      Faire les courses, à manger, tenter l’acceptation à la cantine… Vraiment pas évident.

  7. nadine octobre 2, 2014 7:33 Répondre

    comme saida moi aussi j’ai la maladie cœliaque pas de gluten et pas de lait de vache au début j’ai perdu un peu de poids et maintenant je regrossis et pourtant je fais très attention a mon allimentation

    http://pianote

  8. catherine octobre 11, 2014 2:15 Répondre

    Petite expérience perso!
    Découverte il y a 6 mois d’une stéatose hépatique(le foie stocke du gras) et intolérance au gluten.Chamboulement total de l’alimentation(pas le choix!!)pas de réponse de la part de la médecine devant une stéatose(qui peut au passage,hélas conduire à la mort avec une cirrhose,à moins d’une greffe et encore!!)cirrhose non alcoolique(je précise,on fait un peu vite le rapprochement)Je n’ai jamais bu une seule goutte d’alcool de ma vie.
    Donc révision complète des idées reçues sur l’alimentation,découverte des lobbyings de la part des industriels,de l’avis de l’OMS,..etc…etc et donc d’une nouvelle façon de se nourrir.A mon avis,le suivi par un nutritionniste est indispensable pour éviter de faire n’importe quoi,éviter les carences aussi,donner également du courage au début lors de la mise en place,et puis apprendre à son cerveau à oublier le sucre(addiction bien plus importante qu’à n’importe quelle drogue!!!!!).
    La récompense,c’est une vitalité retrouvée,une sensation de bien etre,un moral qui ne fait plus le yoyo(eh oui! jusque là!!),un transit ,un foie,un pancréas qui disent merci,10ans de moins sur la figure,un meilleur sommeil,une plus belle peau etc..etc.. et tout cela ,sans avoir faim,sans avoir envie de “craquer”,en se régalant,en découvrant qu’un pain fabriqué soi meme sans farine,sans gluten,est “à tomber parterre!!” et ainsi de suite…
    Mais non,ce n’est pas facile à mettre en place.Oui,il faut se creuser un peu plus la tete au moment de faire ses courses ou de préparer son assiette de légumes pour qu’elle fasse envie.J’ai envie de dire qu’on rentre un peu dans un nouveau monde ou une nouvelle religion.Mais pour atteindre le nirvana,ça vaut le coup….et pour rien au monde,je ne reviendrai en arrière.Alors,courage à tous ceux qui tentent mais tentez intelligent…

    • Victoria octobre 11, 2014 7:12 Répondre

      Effectivement Catherine, il ne faut pas mener un régime sans gluten “à l’aveuglette” mais s’informer correctement et si possible se faire aider par un professionnel.

      Bon courage à vous!

    • debras janvier 21, 2015 6:59 Répondre

      Bonjour Catherine, je veux bien votre recette de pain sans gluten à tomber par terre dont vous parlez dans votre commentaire.
      Merci

      Patricia

      • Coralie mai 31, 2015 6:25 Répondre

        Bonjour
        J’arrive sur ce blog un peu par hasard…. Intolérante au gluten, je désespère de trouver ou de faire du bon pain sans gluten. Toutes mes tentatives restes vaines.
        Auriez vous la recette de ce pain “à tomber par terre” ?
        merci d’avance!

        • Victoria juin 2, 2015 1:15 Répondre

          Coralie,
          Le pain sans gluten est à cou^sûr la recette la plus difficile à réussir! D’après les commentaires des internanutes, il y a de bons résultats pour mes recettes de :
          pain sans gluten aux graines de lin
          Pain sans gluten très moelleux aux oeufs et au petit épeautre (attention, remplacez le petit épeautre si vous ne le tolérez pas)

          • Lainé Marie-Martie mars 8, 2016 2:08

            L’épeautre est une variété ancienne de blé, qui contient donc, sauf si je suis folle, du gluten. Il fait partie de la liste publiée par l’AFDIAG des céréales à proscrire, car même s’il contient moins de gluten que les blés “modernes” il est toxique pour les vrais malades coeliaques.

          • Victoria mars 9, 2016 5:09

            Bonjour Marie-Martie,
            L’épeautre n’est pas toléré dans un régime sans gluten mais le petit épeautre (une céréale différente malgré un nom proche) est souvent bien assimilée par les personnes sensibles au gluten (je ne parle pas des malades cœliaques stricts). Plus d’informations dans cet article dédié à la thématique.

          • Chantal avril 1, 2016 4:50

            Bonjour, je suis coëliaque aussi, j’ai acheté des graines de lin, et vu apres coup qu’elles contenaient des traces de gluten, impossible pour moi. savez vous ou en trouver gluten free. merci.

          • Victoria avril 2, 2016 4:46

            Désolée Chantal mais je l’ignore!

    • Jacinthe avril 26, 2016 9:05 Répondre

      Bonjour Catherine,
      Moi aussi j’ai une hépatite C avec stéatose, avec une rémission de cancer du sein. Vous voyez j’ai quelques soucis. Je suis contente que vous ayez trouvé “votre” solution. Je n’ai pas encore trouvé la mienne en dépit de longues recherches en faisant évoluer mon régime alimentaire selon mon état au fil des années (18 ans). J’ai grossi du fait du traitement (20 kg), peut-être aussi du fait du végétarisme qui m’a rendu un peu d’énergie cependant.

      Comment faites-vous du pain sans farine ?? J’adore le pain, mais les pains SG sont préparés à base de farine de riz et fécule, ce qui est très calorique.

      Je découvre ce site aussi je ne sais pas encore si je vais y découvrir “ma” solution. Je dois avouer que vos conseils me sont utiles Victoria. Un grand merci pour votre dévouement.

      Pourriez-vous me donner quelques conseils supplémentaires, ainsi que la recette du pain sans farine. ? Merci d’avance, et bonne santé.

      http://aucun

  9. Lydie octobre 24, 2014 7:41 Répondre

    Merci a toi victoria j ‘habite depuis quelques années aux Antilles mais on ne trouve pas tout en Martinique cependant pour moi qui suis migraineuse il y’a beaucoup de recettes facile simple si d’autre internaute peuvent me conseille ils seront les bienvenu.

    http://HTMLstrike

  10. Christelle décembre 4, 2014 11:03 Répondre

    Bonjour, tout d’abord félicitation pour la création de votre blog que je viens de découvrir.
    Nous venons d’apprendre hier que ma petite fille de 3.5 ans est intolérante au gluten…
    Nous sommes assez “bouleversés” par cette nouvelle. Nous allons découvrir un nouveau mode de vie. Nous sommes finalement content de comprendre la raison de ses maux de ventre et ses ballonnements. Nous espérons constater des résultats rapidement.
    Encore merci pour vos conseils. Je crois que le père noël va distribuer à toute la famille des livres de recette sans gluten !!

    • Victoria décembre 4, 2014 10:36 Répondre

      Bonne découverte de monde gluten free alors et n’hésitez pas à me solliciter si vous avez des questions.
      Bon courage!

      • Christelle décembre 18, 2014 11:01 Répondre

        Merci pour vos encouragements Victoria !
        Nos efforts sont récompensés : au bout de 15 jours de nogluglu, notre petite châtaigne n’a plus de maux de ventre, moins de ballonnements et son appétit se décuple,elle n’est plus assoiffée, la flore intestinale va mettre un peu plus de temps à se remettre mais c’est déjà un bon début !
        Nous avons testé et approuvé le gâteau : châtaigne noix de coco et pépites de choco ! un régal !

        A très bientôt,

  11. Nath décembre 13, 2014 5:58 Répondre

    Depuis 4 ans maintenant, je ne mange presque plus de produits laitiers au lait de vache. Je mange plutôt un peu de fromage de chèvre ou brebis (production locale). Ca a mis du temps, mais depuis plus de douleurs articulaires horribles dans les mains. Je ne suis pas allée chez le médecin pour faire constater. Mais j’ai senti la différence petit à petit.
    Je consomme aussi peu de pain. Mais la semaine dernière, dimanche, j’ai fait un super gâteau à la banane (délicieux) et une belle tarte aux pommes-poires (succulente). Avec de la bonne farine de blé bio, de la 110 il me semble. Je me suis régalée. Et depuis mardi, je “déguste”. Énormes problèmes de digestion. De l’estomac jusqu’à la fin que je vous laisse deviner. Là, j’ai pris la décision d’arrêter aussi le gluten. J’en ai plus qu’assez de ces problèmes.
    Je sais que ça vient de là pour avoir effectué des périodes d’essai. Et le constat est toujours le même. Et le foie, je ne vous en parle pas.
    Ce matin, j’ai acheté de la farine de petit épeautre, maïs, riz… Grâce à vos recettes qui me font très envie, j’y vais. Merci pour votre blog.
    Depuis plus de 2 mois, je ne fume plus. Tout va de mieux en mieux. 2015, objectif de bien se nourrir (ce que je fais depuis longtemps mais il me faut encore améliorer) sans gluten.
    Très belles fêtes de fin d’années à tous. Merci d’avoir eu la patience de me lire.

    • Victoria décembre 15, 2014 9:26 Répondre

      Le prix à payer pour retrouver une bonne santé paraît parfois élevé : se priver de lait, de gluten ou encore de sucre, de sel selon la pathologie que l’on a…
      Le plus dur est de sauter le pas et se forger de nouvelles habitudes. Bravo pour votre motivation et bon courage!

  12. Véronique décembre 18, 2014 9:47 Répondre

    Bonjour, je me lance dans le régime sans gluten et sans lait, je voulais vous demander , le lait sans lactose que l’on vend est il bon a boire quand on décide de ne plus manger de produit laitier, et peut on cuisiner avec celui ci,et savez vous par quoi remplacer le lait? Merci beaucoup pour tous vos conseil et vos recettes, cela m’est d’une grande aide..

    • Victoria décembre 18, 2014 10:14 Répondre

      Bonjour, une intolérance aux produits laitiers concerne les protéines du lait et non le sucre du lait (le lactose). Le lait sans lactose ne changera donc rien à une intolérance ou une allergie. Il est seulement plus facile à digérer.
      J’utilise pour ma part des laits végétaux : soja, riz, amande… Je cuisine tout avec comme du lait de vache.
      Pour en savoir plus, voici un article complet.

  13. Véronique décembre 21, 2014 1:35 Répondre

    Bonjour, je suis un régime sans gluten ni produits laitiers depuis presque 3 ans, non pas parce que je suis intolérante a un de ces produits mais parce que je souffre de polyarthrite rhumatoïde depuis 2007. Depuis l’année derniere, je ne prends plus aucun médicament, rémission totale, plus de douleurs ni de limitation de mouvement. J’ai substitué tous les produits interdits par d’autres. Bien sur, il faut cuisiner mais je vous assure que le jeu en vaut la chandelle et que c’est très bon au final. Au début, je faisais sans pour moi et avec pour les enfants. Aujourd’hui, toute la famille mange sans gluten. Et tout le monde aime. Et cerise sur le gâteau, je suis plus en forme aujourd’hui qu’avant d’ être malade.
    Gâteau sans gluten, ça va sans dire !

    • Victoria décembre 21, 2014 3:08 Répondre

      Voilà un témoignage encourageant qui va mettre du baume au coeur à plusieurs de nos lecteurs!
      Félicitations!

  14. Dominique Fraipont décembre 23, 2014 6:09 Répondre

    Bonjour a toutes , j ai des gros problèmes de dos et la fibromyalgie , du mal a marcher . Depuis 4 mois j ai suivi le régime sans gluten , je marche , je fais du vélo , je nage , bref j ai perdu du poids bien dans mon Corps et ma tête , merci a victoria pour toutes ces délicieuse recettes , courage a toutes ne craquer pas pour les fêtes , car des quatres mois les beaux jours arrivent ! Un corps du rêve et surtout un esprit sain . Joyeux Noël et bonne année 2015 .

    http://recettesgâteauxchocolats

  15. gessi février 9, 2015 2:41 Répondre

    Bonjour. Je ne prends plus de gluten ni de laitage depuis un an. A la suite d’une rupture amoureuse très choquante, mes tendons et mes muscles de la nuque aux pieds se sont comme tétanisés. En plus, ça me faisait mal de bouger mon corps. J’ai attendu une année me disant que ça finirait par passer. Pas du tout. J’ai vu mon médecin fantasque qui “euréka!” a diagnostiqué une spasmophilie. Ben non, c’était pas ça. J’ai consulté mon médecin sérieux à qui il a semblé qu’il s’agissait d’une fibromyalgie. C’était plus sensé. J’ai fait visite à un rhumatologue obtus et hautain qui voulait me médicamenter et me faire des infiltrations à mon pauvre pouce dont il a inventé qu’il était à ressault. Je l’ai trouvé tellement sot qu’il m’a fâché. Enfin, ma délivrance est venu d’un second rhumatologue qui payait pas de mine et qui, prudent dans son diagnostic, a suggéré qu’il s’agissait d’une “ambiance inflammatoire des tissus mous”. Je l’ai adoré parce que quand on lui parle, on a l’impression qu’on lui apprend quelque chose sur la maladie. Il m’a proposé de supprimer de mon alimentation le gluten et les laitages. Lui, je l’ai écouté. L’amélioration de ma santé a été rapide. En un mois, la majorité des symptômes et des douleurs ont disparu. Et plus stupéfiant encore, je monte depuis des côtes de six-sept kms à vélo avec une vélocité telle que j’ai l’impression d’être dopé. Il me reste seulement une légère douleur de temps à autre dans une épaule qui a perdu un petit peu de sa mobilité. Et évidemment, je ne prends aucun médicament. Je ne m’excuse pas auprès des autres de cette particularité alimentaire: je la leur enseigne en soulignant qu’elle pourrait leur être utile un jour. Géssi

    • Victoria février 9, 2015 2:47 Répondre

      Et bien quelle histoire! Voilà un témoignage qui fait réfléchir sur l’importance de notre alimentation…

    • émicol avril 3, 2015 11:27 Répondre

      J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre message et du coup j’ai beaucoup d’espoir!
      Merci de ce témoignage…

      • Victoria avril 5, 2015 1:32 Répondre

        Courage Colette!

    • Céline.A septembre 15, 2015 3:06 Répondre

      Merci pour ce témoignage plein d’espoir… Je suis moi aussi atteinte de fibromyalgie et ce depuis plus de 15 ans, j’ai pourtant seulement 32 ans! Mais peu importe l’âge lorsque l’on souffre à cause des douleurs, de la fatigue extrême, de l’humeur qui va et vient, des intestins qui ne savent plus où donner de la tête! J’ai été 10 ans tranquille en “rémission” en quelques sortes d’après la naturopathe, et maintenant que je suis heureuse voilà 2 ans: tout ressort comme une bombe! Je suis en arrêt de travail depuis 4 mois maintenant, je viens d’apprendre que ce serait bien d’essayer de manger sans gluten et sans produits laitiers animaliers, alors je me renseigne depuis 8 jours… Où acheter, comment et avec quoi cuisiner, etc…
      Je suis venue par hasard et vient de découvrir plein de témoignages et surtout votre blog qui je trouve ressemble à une mine d’or! Félicitations et merci encore pour toutes ces explications et ces recettes qui entame un changement de vie pour moi. Bon courage à tous et à toutes.
      Céline

  16. Coeur de freesia février 9, 2015 3:51 Répondre

    Bonjour,
    Je me pose une question : Si notre corps a une tendance à l’intolérance, est-ce que l’on peu déjà sentir les bénéfices d’une alimentation plus pauvre en gluten (sans le supprimer totalement) ? Est-on obligé d’aller jusqu’au 0% de gluten ?

    http://elena33.canalblog.com

    • Victoria février 10, 2015 8:47 Répondre

      Je pense qu’une réduction peut déjà produire des bénéfices. Toutefois, pour être sûre que c’est le gluten qui pose problème, il est nécessaire de le supprimer totalement, au moins pendant 2 mois pour “détoxifier” le corps et voir de vrais résultats.

  17. sophiel mars 8, 2015 5:02 Répondre

    bonjour ! Je découvre votre (beau) site car je reçois sous peu (à partir du 20-03)le correspondant allemand de mon fils et il est allergique au gluten ! auriez vous quelques conseils pour nourrir un jeune ado sportif de 16 ans qui va découvrir de plus un rythme de vie – notamment scolaire – plus intense que le sien ? (Le lycée s’arrête à 15.00 en allemagne et mon fils a cours tous les soirs jusque 18.00 sans compter ses entrainements de basket qui finissent à 20.30 !!)
    Merci de votre aide… et bravo

  18. Marie-Pascale mars 14, 2015 11:07 Répondre

    J’ai 59 ans et n’ai jamais eu de graves problèmes de santé et je voudrais que cela continue. Je viens de découvrir ce site et j’ai lu tous les commentaires avec intérêt.
    Nous nous mettons aux jus dans la famille suite à l’achat d’un extracteur, et les jus sont super bons, mais comme je suis gourmande je cherche des recettes saines telles que sur votre site pour éviter les aliments nuisibles. Et je vous remercie pour toutes les recettes que vous donnez. Je voudrais juste ajouter, étant une personne qui salait voir re-salait les plats, que les jus de légumes sans aucun ajout en sel sont si goûteux qu’ils peuvent permettre d’apprécier à nouveau les goûts naturels des aliments. Je vais mettre votre site dans mes favoris afin de le consulter régulièrement et suivre vos conseils.

    • Victoria mars 15, 2015 9:00 Répondre

      Merci Marie-Pascale!

  19. Valerie mars 29, 2015 8:15 Répondre

    Bonjour,
    Pour ma part de voudrais bien me lancer dans l’aventure du sans gluten et sans lait car j’ai un lupus depuis 2008 ( polyarthrite rhumatoïde syndrome raynaud) et des migraines au moins tous les week end voire parfois en semaine depuis 3 ans. Faut dire que travailler, s’occuper des devoirs des enfants, faire la cuisine, et jongler avec divers rendez vous c’est pas facile de rester zen . Mais moi j’ai un peu peur des réactions de l’extérieur comment fait-on quand on est invité chez des amis ou au resto ( je vais qd même pas venir avec mon repas dans ma boîte ). La prise de médicaments ne fausse-t-elle pas le test des 2 mois ?

    • Victoria mars 30, 2015 12:17 Répondre

      Pour les médicaments, tout dépend de ceux que vous prenez. Beaucoup contiennent de l’amidon (de blé par défaut, si la source n’est pas précisée) donc du gluten. Cela peut fausser le test de la suppression du gluten durant 2 mois.
      Concernnat la vie sociale, il est vrai que toute allergie ou intolérance s’avère être difficile à gérer : sorties au restaurants, invitations chez des amis. A vous de voir comment vous désirer faire. Prévenir les gens et suggérer certains aliments à éviter ou privilégier (plats à base de riz, légumes, viandes, pomme de terre). De toute façon, il faudra sans doute faire l’impasse sur certains plats… Vous pouvez proposer d’amener l’entrée ou le dessert : c’est un moyen de vous assurer qu’un plat au moins sera sûr à 100%.

  20. Marianne avril 7, 2015 9:52 Répondre

    Bravo Victoria pour votre superbe site agréable à lire et à découvrir. Depuis plus de 40 ans, j’ai toujours eu des maux de ventre, des coups de pompe après certains repas, des ballonnements, mon meilleur ami étant le laxatif pour soulager mes maux de ventre, et enfin un médecin après m’avoir interrogée sur mes habitudes alimentaires, ce que j’aime ce que je n’aime a mis en avant mon hypersensibilité au gluten. Et que la nature est bien faite, j’ai épargné sans le savoir mon organisme: je n’ai jamais aimé le pain trop blanc privilégiant des pains aux céréales, le summum étant le pumpernickel ! je n’ai jamais aimé les pâtisseries, les quiches, tartes. Et quant au lait, je n’ai jamais aimé les fromages au lait de vache, préférant ceux au lait de chèvre ou de brebis, je n’ai jamais aimé les yaourts et horreur le fromage blanc. Alors le régime sans gluten (et au lactose avec modération) est une révélation pour moi ! Je découvre le pain avec des farines aux saveurs qui me correspondent. Je découvre les yaourts au lait de soja, les laits végétaux (riz, amande, noisette, coco…). Alors, après 40 ans de frustration (que mon corps me dictait naturellement), me voici libérée. Et votre site m’aide à faire mes premiers pas sur des voies que j’ignorais et sur lesquelles jamais je n’aurais cru pouvoir me promener ! Un grand merci pour m’accompagner dans cette renaissance.

    • Victoria avril 9, 2015 6:46 Répondre

      Bonjour Marianne,
      Voilà un témoignage qui en dit long sur le pouvoir de notre corps! A condition d’être bien “à l’écoute” de nos sensations… ce qui se perd aujourd’hui!
      Je suis ravie de vous aider à ma façon et vous souhaite bonne continuation.
      Victoria

  21. Monique avril 8, 2015 10:04 Répondre

    bonjour Victoria,
    soupçonnant depuis quelques mois une intolérance au gluten et au lait de vache, je viens de commencer une nouvelle alimentation excluant ces aliments. j’y ajoute une forte réduction des sucres rapides (risque de diabète type II chez les femmes de ma famille). J’avais déjà remarqué que je digère mal les viandes et que les boissons contenant de l’alcool ne me convenaient pas (douleurs articulaires avec un ou deux verres de10 cl pris au cours d’un repas de fête). Toutes ces exclusions sont bien gérables à la maison mais dès que je suis invitée, quel casse-tête ! Je passe pour une…..casse-pied.
    Bon courage aux intolérants……alimentaires qu’ils soient mieux acceptés.
    Et surtout merci à vous qui nous donnez toutes les raisons de nous sentir beaucoup plus en forme et de continuer à nous régaler avec ceux que nous aimons.

    • Victoria avril 9, 2015 6:48 Répondre

      Bonjour Monique,
      L’entourage ne comprend pas toujours en effet notre régime alimentaire et l’importance qu’il revêt pur nous. Lorsque tout va bien d’un point de vue santé, on a du mal à se mettre à la place de l’autre!
      Il faut parlementer, trouver des petites astuces (amener le dessert ou l’entrée par exemple quand on est invité)… Pas évident!
      Bon courage.

  22. Pauline avril 14, 2015 11:23 Répondre

    Bonjour, je cherche des informations auprès de personnes intolérantes au gluten ou souffrant de maladie coeliaque.
    Comment avez vous pu vous faire diagnostiquer ? Quels étaient vos symptômes ?
    Cela fait des années que je galère entre gros problèmes digestifs, perte de poids, etc.
    J’ai vu pas mal de médecins qui mettent tout sur le compte du stress mais je n’ai jamais fait de réels tests d’allergie. On ne m’oriente pas.
    Après des prises de sang, scanner, échographie , coloscopie et gastroscopie renouvelées, je fais appel à vous pour pouvoir comparer les symptômes, et trouver des solutions parce que la je désespère !
    Je souffre également de colopathie fonctionnelle et je me demandais si le régime sans gluten est compatible (je dois de préférence manger des aliments digestes ) ?
    D’avance merci à vous 🙂

    • Victoria avril 15, 2015 7:57 Répondre

      Contrairement à ce qu’on pu vous dire les divers médecins, votre profil est assez “classique” : troubles digestifs ou symptômes divers (migraines, insomnies, perte de poids) sans pouvoir en trouver la cause, c’est la signature typique des intolérances. Pas vraiment une allergie (sinon les symptômes seraient immédiats et moins ténus) mais bine une hypersensibilité très gênante au quotidien.
      Pour se faire “diagnostiquer” il faut aller consulter un allergologue.
      Sinon, vous pouvez tout simplement tester de manger sans gluten (et sans lait je vous le conseille) pendant 2 mois. Voyez par vus m_me si cela améliore votre état de santé. On est parfois surpris comme une simple modification alimentaire change tout!
      Vous trouverez des articles complets dans l’onglet “Manger sans gluten” de ce blog.
      Bon courage!

  23. BOUTI N MONIQUE mai 6, 2015 2:14 Répondre

    bonjour je suis moi meme intolerante au gluten et je peux vous dire que lorsque j en mange par inadvertance meme en petite quantité et bien je le ressens de suite … douleurs abdominales …. diarhée immediate et suite a cette intolerance au gluten j ai ausssi developpé une dermatite herpetiforme c est une horreur cela fait des petites cloques d eau un peu partout sur le corps …et ca demange enormement ca sort par plaques aux coudes et ou il y a des frottements elastique du slip et bretelles et dessous du soutien gorge sur le visage aussi c est vraiment tres derangeant heureusement grace a une super dermato qui m a trouvé un traitement que je dois prendre malheureusement a vie et chaque jour grace a ce traitement ( dapsone ) je n ai plus de crises .mais si parfois j oublie de prendre mon medicament et je m en rend compte de suite les cloques reapparaissent .. donc regime strict sans gluten et prise du dapsone et on peut dire que ca peut aller . moi aussi j ai pris du poids mais c est suite a la menaupose et a un arret de ma tyroide …
    mais je peux vous dire que tjs se priver de bonne baguette et de bons gateau c est difficile mais pas le choix <3

  24. Zoon mai 7, 2015 3:26 Répondre

    Depuis 14 ans je prenais des anti-inflammatoires, divers antalgiques, les médecins ne sachant pas trop ce que j’avais, avaient diagnostiqué un rhumatisme psoriasique.
    Depuis quelques temps tout mon corps allait mal, en plus des douleurs articulaires, j’avais mal dans la bouche, le nez bouché, les yeux qui s’injectaient régulièrement de sang,mal à l’oesophage, à l’estomac, l’impression d’être “dans le gaz”, des coups de pompes énormes etc.
    Je n’en pouvait plus, j’avais même plus envie de vivre.
    J’ai profité d’une cure thermale où j’étais seule pour me mettre au régime Seignalet : cuissons douces, pas de gluten, pas de laitages.
    Je REVIS !
    J’ai à nouveau la forme, peu de douleur, un meilleur sommeil, le moral évidemment, envie de faire des choses. Je me baisse, je marche, je porte mes courses et mes valises… Mon entourage est stupéfait.
    En prime j’ai perdu 6/7kg de graisse que je stockais autour du ventre et dont le volume augmentait peu à peu depuis ma ménopause.
    Bien sûr c’est un peu contraignant, du coup j’ai un peu laissé de coté les cuissons douces, le coté cru, mais je tiens bon pour le gluten et les laitages et rien ne pourrait me faire revenir en arrière.
    Que ceux qui hésitent encore tentent l’expérience, les résultats ont été rapides, ils sont durables et c’est un tel bonheur de se sentir à nouveau en vie.
    Par contre il est vrai que j’évite tous les produits copiant le pain et autre viennoiseries du commerce qui sont vraiment infects. Merci donc pour toutes les recettes maisons. ça prend du temps, mais on peut en faire beaucoup et congeler par exemple !
    Bon courage à tous !

  25. Niposhalia mai 8, 2015 2:14 Répondre

    Le sujet m’intéresse de plus en plus….j’ai 34 ans, une spondyloarthrite diagnostiquée après une énorme crise l’an dernier…malgré les médicaments, les douleurs sont toujours présentes… J’attends les résultats de ma prise de sang pour la maladie cœliaque que mon rhumatologue a souhaité rechercher, mais même sans cela jài lu de nombreux témoignages de personnes atteintes de la spondyloarthrite chez qui le régime sans gluten étaient tres bénéfique…j’ai 3 enfants (2 ans, 5 ans et 7 ans), je m’interroge cependant énormément sur les bouleversements qu’impliqueraient forcément un changement radical sur le point de vue alimentaire

    • Victoria mai 11, 2015 8:27 Répondre

      Bonjour Niposhalia,
      Le changement alimentaire est certes important (suppression du pain et des pâtes, fabrication maison des pâtisseries avec des farines sans gluten) mais le jeu en vaut la chandelle! Si les bénéfices santé sont au RV, il ne faut pas hésiter.
      Consulter mes articles dans la rubrique “Manger sans gluten”.
      Bon courage!

      • Niposhalia mai 12, 2015 4:26 Répondre

        Merci pour vos articles, j ai décidé de passer le cap ce week end 🙂 vos recettes vont beaucoup m’aider, et les témoignages sont encourageants !

    • Madame janvier 14, 2016 12:26 Répondre

      Bonjour
      Je n’ai pas votre problème j’ai eut un méningiome sur la moelle épinière opperer il y a
      15 ans ce qui m’a laisser des douleurs diminuer grâce à la cure suivie chaque année
      Et la prise d’un complément alimentaire
      Je n’ai pas de problème de santé
      Les douleurs sont toujours la avec l’âge j’ai un ami qui m’a conseiller votre régime que j’ai essayer sans tous supprimer je mange moins de laitage moins de pain mes douleurs on diminuer
      J’envisage de faire le régime segnalet tout en continuant à prendre le complément alimentaire par sécurité car ce produit fait partie de l’alimentation la TVA et à 5%5
      Ceci et une preuve

      Les douleurs sont la

      http://Justavray

  26. Patricia mai 8, 2015 2:48 Répondre

    bonjour,
    merci pour toutes les recettes qui me donnent un peu d’air pour mes repas. J’étais intolérant au lait de vache et maintenant c’est tous les produits laitiers animal et le gluten………..pas facile. Depuis 2 mois je bataille pour faire à manger. On n’a jamais mangé de produits industriels donc ça c’est bon mais je n’ai plus d’idée et je n’ai plus envie de rien. Même si en théorie, ça ne change pas grand chose car nous mangeons très peu de pâtisserie mais les pâtes me manquent beaucoup et forcement quand c’est défendu on en a encore plus envie.
    Le pire c’est la vie en société………quand je suis invitée c’est la cata et les personnes qui savent que je ne mange plus “comme tout le monde” ne m’invitent plus; Je ne leur en veux pas, je comprend la difficulté de modifier les recettes et tout le monde n’a pas de farine sans gluten à la maison.
    Ce que j’ai apprécié, on voulais se faire un resto avec mon mari, quand j’ai appelé pour réserver j’ai soulevé mon problème et la personne m’a proposé d’apporter mon beurre pour que je puisse manger le même plat que mon mari. Et tout au long du repas le cuisinier a bien pris soin de ne pas mettre de farine et de ne pas me proposer un plat cuisiné à la crème ou au lait……..
    comme quoi on peut tomber sur des personnes tolérante aux intolérants……
    bonne continuation et encore merci pour la richesse de votre blog

  27. Patricia mai 8, 2015 9:15 Répondre

    Merci pour tout ces commentaires, cela redonne confiance
    Patricia

  28. claude mai 13, 2015 11:02 Répondre

    polio à 10 ans, Dépression à 40 accompagnée d’un psoriasis qui prend divers aspects, syndrome post polio à 55 ans,maladie rare, réservée aux anciens polios, mal connue présentant des aspects de maladie auto-immune (douleurs dans tout le corps par crises ,rémission, tendinites, arthrites, coups de pompe dès le réveil )
    Seul traitement efficace: l’homéopathie .
    Ma fille se mariant, je decidais de reprendre ma vie en main et de perdre les 15 kilos que j’avais pris dans mon laissé-aller dépressif…Il fallait faire vite, j’ai choisi Dukan ! No comment !
    Quelle n’est pas ma surprise de constater une meilleure forme et au bout de 4 mois une disparition du psoriasis.
    Qu’avais-je supprimé ? Le sucre bien sur ,mais surtout le Gluten….
    Le psoriasis est bien sur revenu puisque j’ai repris une alimentation “classique”
    mais à la reflexion et à force de lire Seignalet et votre magnifique Blog je suis décidé à tenter le sans (enfin le moins possible ) Gluten.
    Je prend date pour le premier juin pour trouver les éléments de base (j’habite la Guadeloupe et ce n’est pas gagné !)
    A suivre et bonnes recettes à tous
    Claude

    http://,

    • Victoria mai 18, 2015 9:26 Répondre

      Bon courage Claude!!

  29. vero mai 25, 2015 3:49 Répondre

    Bonjour. Je commence tout juste le sans gluten, sans lactose dans le cadre d un objectif sportif + santé. Le fameux “régime” suivant ton groupe sanguin. Pas de perte de poids en prevision, mais des problèmes d arthrose, rhumatismes…. entorses a répétition……. sauf que pas de pommes de terre pour moi non plus…. j ai lu qu on pouvait utiliser de la fécule de pomme de terre dans certains plats. J ai droit ou c est ni plus ni moins qu une patate aussi svp. Pas de haricots rouges non plus.

    • Victoria mai 25, 2015 1:09 Répondre

      Bonjour Véro,
      S’il vous faut éviter la pomme de terre, vous pouvez utiliser de la fécule de maïs ou de l’arrow root en remplacement de la fécule de pomme terre (quantités identiques)…
      Bonne cuisine!

  30. sabine juin 13, 2015 5:05 Répondre

    Bonjour
    Je voudrais savoir si en faisant un régime sans gluten mon psoriasis dans le cuir chevelux présent depuis l’age de 12 ans j’en ai 51, pourrait partir.? Faut il faire en plus une suppression totale des produits laitiers je consomme du fromage mais trés peux de lait. Combien de temps cela met pour disparaitre. On m’a toujours dit que le psoriasis venais des nerfs du stress.
    quand pensez vous ? Faudrait il faire un régime strict ?
    Merci de me conseiller.

    • Victoria juin 14, 2015 8:58 Répondre

      Bonjour,
      Je ne peux rien vous garantir quant à l’incidence d’un régime sans gluten sur le psoriasis, même strict. Les médecins eux-mêmes ont beaucoup de mal à expliquer ce type de problèmes de peau, tout comme l’eczéma d’ailleurs. Le stress est donc la cause facile à donner.
      Certaines personnes en sont soulagées, c’est un fait. Mais toutes, je l’ignore!
      L’avantage d’un régime strict (2 mois minimum) est qu’il vous permet de savoir précisément si le gluten et/ou les produits laitiers sont responsables. Un régime plus “cool” ne vous apportera pas de certitude.

  31. Marielle juin 15, 2015 9:44 Répondre

    Bonsoir ! Tout d’abord, merci pour cet article très intéressant ! J’ai quelques soucis avec mes intestins depuis 2 ans, et je réfléchis à passer au sans gluten, mais en effet, la décision est difficile à prendre… J’ai donc une question : peut-on déjà voir des résultats en réduisant fortement sa consommation d’aliments faits à base de blé, ou faut il impérativement tous les bannir ? Merci et bonne soirée !

    http://www.letablierapois.fr

    • Victoria juin 18, 2015 11:44 Répondre

      Bonjour Marielle!
      L’avantage d’un régime strict (élimination totale du gluten sur 2 mois minimum) est qu’il vous permet de savoir précisément si le gluten est responsable de vos maux. Un régime plus “cool” ne vous apportera pas de certitude mais peut toute de même améliorer les choses.
      Bon courage.

  32. rajet juillet 22, 2015 8:30 Répondre

    Bonjour .ma petite fille a du surpoids âgée de 8 ans es qu elle peut faire un régime sans gluten pour maigrir

    http://saroura

    • Victoria juillet 22, 2015 1:01 Répondre

      Bonjour,
      L’alimentation sans gluten n’a pas pour objectif de perdre du poids mais de supprimer le blé et autres céréales contenant du gluten, une protéine végétale parfois sensibilisante. Ce régime incite à manger plus sain (quasiment pas de produits transformés) et peut donc induire une perte de poids.

  33. Sylvie juillet 30, 2015 7:29 Répondre

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site . Une vraie mine d’or pour moi.
    Je suis fibromyalgique et je souffre également du syndrome de l’intestin irritable.
    J’essaie de me mettre au sans gluten/sans lactose et j’évite ausi le sucre.
    J’ai beaucoup moins de soucis intestinaux depuis que j’ai commencé.
    Par contre au niveau des douleurs fibro, je n’ai pas encore vu d’amélioration.
    Au début, je me suis jetée sur les produits sans gluten du commerce ; c’est très coûteux et pas forcément très bon.
    Je préfère cuisiner moi-même, c’est pourquoi votre site m’intéresse au plus haut point.
    Merci pour toutes ces recettes et ces conseils.

    • Victoria juillet 31, 2015 2:03 Répondre

      Oui Sylvie, je vous rejoins sur la cuisine “maison” : il n’y a rien de mieux pour se régaler et réduire le budget! Bonne continuation…

  34. ladychep août 1, 2015 9:39 Répondre

    Bonsoir !

    Tout d’abord, bravo pour ce blog qui est devenu ma bible… Photos sublimes, recettes variées et qui donne envie. Un bonheur !

    Récemment opérer d’une sleeve, mes gouts alimentaires s’en sont vu complètement bouleversé.
    Je me suis rendu compte que je n’avais plus du tout gout pour toute ces choses que j’adorai avant l’opération.
    Plus de pain, plus de viande, plus de lait animal, plus d’envie de sucrée ou de chocolat…
    Je ne mange plus rien car plus rien ne me fait envie.

    J’ai pu recouper certains symptôme d’une intolérance au gluten avec ma propre experience et la sleeve ainsi que ces conséquences ont été le déclencheur : Je passe au sans gluten !

    Vos recettes me donne envie de cuisiner, de manger sainement en me régalant (le quinoaaaaaa !! ), de faire du bien a mon corps et a ma tête du coup.

    Merci vraiment pour ce blog (en favoris sur mon téléphone, épingler sur mon écran accueil !), car c’est grace a lui et a vous que je me lance dans cette aventure gastronomique (et bien être).

    C’est maintenant que je dois me forger un équilibre alimentaire sain et équilibré et grace a vos recettes, vos conseils et vos articles, je suis en mesure de le faire en partant sur de bonnes bases… Merci !!

    • Victoria août 3, 2015 4:50 Répondre

      Je suis ravie de vous “accompagner” ainsi dans votre nouvelle alimentation… Bon courage!

  35. JC47 août 5, 2015 1:26 Répondre

    Je viens de lire ts les commentaires sur le ” gluten free” , j’ai , sur conseils de mon médecin et pour essayer de réduire mon syndrome de pathologie fonctionnelle , évincé , du moins temporairement , le gluten . Pour le moment rien de spectaculaire , symptômes idem. De plus comme beaucoup de pathologies digestives fonctionnelles sont directement influencées par le mode de vie et les émotions , l’éviction du gluten peut aussi avoir un effet spy , un effet placebo , surtout si une personne de confiance vous recommande l’arrêt de tel ou tel aliment qui serait responsable de tous vos malheurs . Donc , inconsciemment , bien sûr , vous vous mettez en état d’accepter cette théorie et vous vous sentirez mieux obligatoirement , si tant est que vous soyiez suggestibles . Le phénomène est bien connu des médecins et a été décrit par ts les grands psychiatres depuis longtemps déjà. Le placebo est utilisé couramment en milieu hospitalier , en dernier recours , pour des pathologies avec des douleurs récurrentes inexpliquées , réfractaires aux traitements classiques …….et dans certains cas très précis CA FONCTIONNE , sans que le malade le sache consciemment .Il vous dira que telle molécule a fait miracle sur lui mais il ignorera qu’il s’est en fait guéri seul car cette fameuse molécule miracle c’est selon le cas de l”eau distillée ou de la ” mie de pain” . Avant , l’hostie avait le rôle de médoc mais la croyance en dieu s’étant affaibli , on a trouvé de nouveaux palliatifs ( régimes , gourous , etc….) Alors éliminez le gluten si ça vous fait du bien mais surtout mangez équilibré et mangez du riz du sarrasin amarante quinoa pommes de terre ttes les légumineuses , autrement vous risqueriez d’apprendre à vous dépends QUE LE REMEDE EST PIRE QUE LE MAL . Restez vigilants et n’oubliez pas que votre mode de vie doit aussi tendre vers le mieux ( exercices physiques quotidiens , relaxation, éviter alcool et drogues , les conflits au boulot et ds les relations familiales etc…) Après vous verrez peut être que le gluten n’était pas finalement si méchant que ça ….Ce commentaire ne concerne pas les vrais allergiques bien sûr.

  36. Béatrice août 6, 2015 5:58 Répondre

    Bonjour Victoria , merci pour votre blog que j’apprécie particulièrement . a la suite d’une intervention chirurgicale abdominale , je fais assez souvent des occlusions intestinales et j’ ai le colon très irritable . J’essaie de manger le minimum de gluten en suivant vos conseils et vos recettes . Pensez-vous que ce régime puisse être efficace également pour mon problème d’occlusion.
    Merci pour votre réponse et vos précieux conseils

    • Victoria août 6, 2015 5:15 Répondre

      Bonjour Béatrice, je pense en effet qu’une alimentation sans gluten peut être bénéfique pour vous car un “côlon irritable” (diagnostic médical qui ne veut pas dire grand chose) doit être chouchouté. Pour cela, il faut éviter les ingrédients difficiles à digérer, irritants pour la muqueuse intestinale : le gluten et le lait animal notamment. Pour plus d’infos, consulter ma rubrique zoom nutrition. Bon courage!

  37. garcia août 16, 2015 4:40 Répondre

    Bonjour,tout d’abord bravo pour votre blog, je me régale, enfin des recettes variés et pas chers.
    Je suis fibromyalgique , sur les conseils de ma rhumatologue je ne mange plus de gluten, moins de douleur, plus ces maudites brûlures dans tous le corps et moins de maux de tête.
    Merci pour vos conseils.

    http://calisa2@hotmail.fr

  38. Juliette août 23, 2015 5:15 Répondre

    Bonjour et merci infiniment pour votre blog, et toutes les pages de conseils, sur le farines etc. Je suis passée au dans gluten il y a deux semaine et votre site m’aide énormément, et en plus vos recettes sont super appétissante. Je ressens aussi beaucoup de bienfaits au niveau digestif, pour la première fois depuis des années je n’ai plus mon ventre de “femme enceinte”, et je retrouve un peu d’énergie.
    J’aurai juste un petit conseil à ajouter pour ceux qui débutent: faites le stock de bananes! Au début j’étais un peu perdue lors des petites faim, la ou j’aurais pris un biscuit (je suis en Inde, pas de biscuits sans gluten) et je n’allais pas cuisiner pour chaque petite faim. Manger un (autre) fruit ne me satisfaisait pas non plus et je restais affamée. Depuis quelques jours je me suis mise aux bananes et ça va beaucoup mieux. Et pour être honnête je les trempe dans une sorte de nutella “naturel” c’est y élogieux je n’ai plus de frustrations maintenant! Ça aide a passer la transition des biscuit ou ça fait un petit dessert sans préparation. Évidement le chocolat est optionnel.

    Merci encore pour votre site qui est une grande source de motivation et de plaisir

    • Victoria août 24, 2015 9:26 Répondre

      Merci Juliette pour votre témoignage!

    • Sabine octobre 25, 2015 1:24 Répondre

      Je suis au Brésil, et pour moi les bananes sont aussi ma salvation ! C’est très bon et ça cale. 🙂

  39. aurelie août 28, 2015 1:40 Répondre

    Bonjour,

    Je suis fibromyalgique et j’ai donc changé mon alimentation suite à cela depuis 3 mois et je me porte nettement mieux. Je viens de lire votre article et il m’a fortement rassurée car j’avais peur qu’à long terme, je puisse avoir des carences en mangeant sans gluten. Toutefois, j’ai un autre soucis et si ça continue je vais vraiment finir pas ne plus rien manger : Je viens de lire que le riz contenait de l’arsenic inorganique et que cela était nocif si on en consommait beaucoup et notamment pour les enfants car mes enfants aussi consomment désormais moins de gluten et moins de produits laitiers. En effet, nous les avons remplacé par le lait de riz ou d’amandes, et pour la cuisine sans gluten, forcément si on enlève le blé on se retrouve souvent à faire des repas maison à base de farine de riz pour faire des crêpes par exemple ou du riz quand je fais des courgettes de riz enfin bref, même si je varie énormément les céréales et les légumineuses (quinoa, sarrasin, lentilles, etc..), je me retrouve avec une base de riz qui du coup m’inquiète. Qu’en pensez vous ? Merci d’avance pour votre conseil. Aurélie

    • Victoria août 28, 2015 1:47 Répondre

      Bonjour Aurélie,
      En effet, le principal risque de l’alimentation sans gluten est de surconsommer une céréale en contrepartie, souvent le riz. Vous dites faire attention à la diversité et c’est très bien! Continuez à varier autant que possible les farines (dans les crêpes ou autre on peut utiliser 1/3 de farine de riz et 2/3 d’autres farines) et les laits végétaux.
      Je ne peux toutefois vous éclairer quant à la présence d’arsenic inorganique dans le riz… Je pense que si l’on regarde à la loupe tous nos aliments, on finit par ne plus rien manger! Je suis partisane du “parons au plus crucial” : dans votre cas, suppression du gluten et du lait animal. Pour le reste… il est difficile de s’assurer une alimentation 100% saine même lorsqu’on privilégie les produits biologiques…
      Bonne continuation!

  40. aurelie août 28, 2015 2:29 Répondre

    Merci pour votre reponse rapide. C’est très gentil. En effet, on finit on voudrait manger le plus sainement possible mais malheureusement c pas possible. l’article en question est là si vous souhaitez jeter un œil http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2014-11-19/riz-arsenic-conseils
    Bonne journée et merci encore.

  41. pascaline septembre 7, 2015 7:33 Répondre

    bonjour
    j’ai 53 ans , et quasiment autant d’années de maux de ventre derrière moi …
    depuis qqs temps , je suis passée au sans gluten , et comme par magie , les maux de ventre ont quasiment disparus (par tout à fait , car je suis une grande stressée !).
    je pense depuis qqs temps à passer également au “sans laitages”, pour cause de douleurs articulaires. Est- ce que cela inclut le fromage ?
    merci d’avance pour votre réponse

  42. Laure octobre 4, 2015 2:44 Répondre

    Bonjour,
    Mon mari a découvert récemment qu’il était intolérant au gluten, aux protéines de lait, et mille autres choses qui auraient du transformer notre vie en enfer. Comme je refuse de continuer à manger des choses qui lui sont interdites (le supplice de Tantale, très peu pour moi), on a du tout recommencer de zéro niveau alimentation! Et bien, ô surprise, grâce à des sites comme le votre et un peu d’huile de coude, aucune sensation de frustration ou de déprime! On redécouvre le plaisir de cuisiner, des gouts qu’on avait oublié… Grâce à vos recettes j’ai même pu cuisiner pour son anniversaire un repas pour 10 personnes ou rien ne lui était interdit, et tout le monde a adoré!!! Mention spéciale pour votre fraisier 😉

    Merci encore, votre site est juste le genre de coup de pouce dont on a besoin pour ne pas se décourager!

    Laure.

    • Victoria octobre 4, 2015 5:42 Répondre

      Comme je suis ravie de vous lire Laure! C’est ce genre de témoignages qui me pousse à continuer ce blog…
      Bonne continuation alors dans la découverte d’une “nouvelle alimentation”!

  43. Evelyne octobre 17, 2015 2:24 Répondre

    Et voilà moi aussi, je me suis mise au sans gluten et sans lait de vache. L’allergologue ne trouvant pas de solution à un eczéma plantaire (un seul pied), pas d’allergie au gluten. Sur conseil de ma pharmacienne j’ai rencontré une nutritionniste géniale et là hyper-sensibilité, gluten, vanille, levure de boulanger et lait de vache. Donc depuis 4 mois je supprime les quatre et là miracle, mon pied a retrouvé une apparence normale, je ne me gratte plus et en plus remiracle ma Polyarthrite Rhumatoïde s’améliore plus de crise alors qu’elle était de plus en plus virulente. J’ai supprimé les anti-inflammatoires et la cortisone ne reste que le traitement de fond. Je revois le rhumatologue en Décembre vais-je lui en parler ??? Il n’aime pas les médecines parallèles. Je vais attendre de voir la suite mais j’aimerai bien diminuer le méthotrexate (effet secondaire sur les reins..).
    Merci pour vos recettes tellement bonnes et votre blog quel merveilleux soutient et comme toutes je galère (avec l’entourage qui au mieux rigole au pire insiste pour un petit gâteau, juste une fois ou est septique), mais quand on n’a pas le choix et puis la VIE EST TELLEMENT BELLE qu’il faut persévérer.

  44. Véronique octobre 18, 2015 10:30 Répondre

    Bonsoir Evelyne,
    J’ai moi même une PR depuis 8 ans, en rémission totale depuis 4 ans, depuis que je suis un régime sans gluten, ni produits laitiers et cuisson à la vapeur douce. Je n’ai rien dit à mon rhumto jusqu’à ce qu’on arrête tous les traitements (qu’on avait diminué progressivement). Il m’ a dit “oui, des fois, ça marche “.
    Je jeûne également tous les ans au printemps et je fais une cure de raisins en automne.
    J’ai 56 ans et je suis plus en forme qu’avant ma polyarthrite.
    Quant à l’entourage, je dis que je préfère manger comme cela, plutôt que me retrouver sur une chaise roulante. En général, ça calme !
    Bon courage pour la suite et tu verras, plus on suit ce régime (qui pour moi n’en est pas un), plus c’est facile.

  45. Sabine octobre 25, 2015 1:21 Répondre

    Bonjour Victoria,

    Merci pour votre blog très instructif.
    Je suis intolérance au blé (pas seulement le gluten) et aux produits laitiers (pas seulement le lactose) + d’autres petites choses comme la farine de sarrasin etc
    On comprend facilement les avantages de ce régime. Depuis que je l’ai commencé, c’est très clair, je me sens beaucoup mieux. J’ai passé toutes les phases dont vous parlez, la frustration, tenter d’avoir la même consommation d’aliments qu’avant. Et puis, on avance et on se dit qu’il faut tout changer. Je vis au Brésil, et je trouve qu’ici c’est en quelque sorte plus facile car il n’y a pas autant de produits laitiers ou de produits à base de blé dont je raffolais (ça remplie bien les rayons des supermarchés quand même!) ici il y a des farines, des légumes différents qui attisent votre curiosité pour modifier votre alimentation.

    J’aimerais vous exposer mon problème qui ne semble être souvent évoqué. Je m’adresse à vous car vous êtes nutritionniste. Ce régime comme vous le dites n’est pas à la base pour perdre du poids, mais bien pour répondre à notre corps qui sature de ces aliments raffinés, industrialisés, pauvres en qualité nutritive et difficile à digérer. J’ai perdu du poids, quelques kilos. Dans nos sociétés riches c’est une chance merveilleuse, puisque la tendance est plutot à prendre du poids. Le culte de la maigreur est bien là. Dans mon cas, je n’ai déjà pas une morphologie « épaisse » et j’étais plutot à l’aise avec mon corps (et c’est long). Avoir perdu ces quelques kilos est une chose plutot négative à laquelle j’aimerais remédier. Si on ne dit pas à quelqu’un « Ou la, tu as grossis, tu as pris du ventre, et ces fesses! » on dira sans réfléchir « mais, tu es maigre, est-ce que tu manges à ta faim, avant tu avais plus de formes ». Donner son avis quand on ne le demande pas…
    Avez-vous déjà traité cet effet néfaste, y-a t-il des solutions ? Mon alimentation est peut-être trop basique ? Je refuse de me dire que je mange « trop » sainement … ce serait absurde !
    Merci beaucoup du temps que vous passerez à me répondre.
    Sabine

    • Victoria octobre 25, 2015 8:32 Répondre

      Bonjour Sabine,
      Votre demande est en effet peu courante par les temps qui court! Pour prendre du poids, il n’y a pas de secret : il ne faut pas se forcer à manger plus ou plus gras mais simplement se faire plaisir avec des petites douceurs ou tout autre…Le plus important est de se sentir bien dans son corps malgré ce que les autres personnes disent… Bon courage!

  46. Dominique novembre 25, 2015 6:55 Répondre

    Bonjour Victoria. Décision prise pour commencer le “sans gluten et sans laitage”; cependant que pensez vous de lait de chèvre ? du crème dessert au soja ? Merci pour votre réponse et à bientôt.

    • Victoria novembre 26, 2015 8:26 Répondre

      Bonsoir Dominique,
      Il est conseillé au départ de tester un régime 100% sans gluten no laitages donc sans fromage ni beurre afin de voir comment le corps réagit et s’il en tire un bénéfice santé (prévoir 2 mois). Puis, on peut envisager de tenter la réintroduction des fromages de chèvre et brebis dont les protéines sont moins irritantes pour l’intestin que celles du lait de vache. A vous de voir donc…
      Quant aux produits à base de soja, il n’y a pas de souci (ne pas en surconsommer toutefois). Vérifier les listes d’ingrédients tout de même (gluten).
      Bon courage!

  47. Aurélie novembre 30, 2015 12:49 Répondre

    Bonjour,
    Je souffre d’une maladie appelée RCUH que je n’arrive plus à soigner avec les médicaments. Le médecin me conseille de limiter le gluten, ce qui pourrait améliorer mon état de santé. Je cherche donc de l’inspiration sur votre blog pour ré apprendre à cuisiner.
    J’ai un petit garçon de presque 5 ans. Y a-t-il un risque à limiter le gluten dans son alimentation à lui aussi ? Ne risque-t-il pas de développer une intolérance au gluten?
    Merci !

    • Victoria novembre 30, 2015 5:20 Répondre

      Bonsoir Aurélie,
      A mon sens, il n’y a pas de risque majoré de développer une intolérance au gluten en évitant le gluten car c’est au contraire la surconsommation de cette protéine dans notre alimentation actuelle qui explique – en partie – l’explosion des intolérances. Par ailleurs, remplacer les céréales à gluten par d’autres céréales ou produits sources de féculents ne constitue pas un déséquilibre.

  48. Romane décembre 1, 2015 11:04 Répondre

    Bonjour, votre article est très interessant. Seulement j’avais une question dont je ne trouve pas la réponse. J’ai souhaité découvrir de nouveaux aliments en essayant d’éviter le gluten au maximum en supprimant de mon alimentation les gâteaux, pain, pâte blanche… Chose que je mangeais très souvent car simple à faire. Seulement en 6 mois, j’ai eu 3 fois un mal de ventre horrible après avoir mangé dans un restaurant classique, des biscuits classique et ce soir après avoir cuisiné des petits sablé contenant farine blanche, sucre, oeuf, beurre (et oui… Le sans gluten n’a malheureusement pas le même goût…). Pensez-vous que cela est lié à une intolérance ou tout simplement parce que mon système digestif n’est plus habitué à ce genre d’aliments ? Merci par avance pour votre réponse !
    Bonne soirée.

    • Victoria décembre 2, 2015 9:15 Répondre

      Bonsoir Romane,
      Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une intolérance. dans ce cas, vous auriez éprouvé un réel mieux-être lors de la suppression du gluten. D’après mes lectures et expériences, lorsque l’on élimine le gluten, cela contribue à “décrasser” l’organisme. Dès lors, il est possible de faire quelques incartades ponctuelles sans compromettre les effets positifs du régime. Mais c’est à chacun d’être attentif à ses réactions propres et vous êtes la meilleure juge…
      Bonen soirée

  49. Laurence décembre 3, 2015 1:54 Répondre

    Bonjour
    J’ai été testée positive au gluten lait et œufs dans une analyse de sang imupro 300.
    Je voulais donc essayer de suivre ce régime mais je me demandais si l’on est invité à un dîner raclette ou lasagne et si on faisait une exception sur une soirée, à part peut-être avoir le ventre gonflé et douloureux, est-ce qu’il faut alors recommencer à zéro ( à nouveau 2 mois) pour avoir un bénéfice où bien est-ce que des petites faute par ci par là n’interfèrent pas dans le bon déroulement du régime ?
    Merci pour toute information

    • Victoria décembre 3, 2015 7:58 Répondre

      Bonsoir Laurence,
      Selon le Dr Lagacé (article la semaine prochaine!, une fois que l’organisme est bien « nettoyé » du gluten et autres aliments non tolérés, il est possible de faire quelques incartades ponctuelles sans compromettre les effets positifs du régime. Mais là, à chacun d’être attentif à ses réactions…

  50. michel décembre 10, 2015 6:25 Répondre

    C’est très intéressant, mais ce que j’aimerai savoir c’est si un régime, non pas sans gluten, mais avec moins de gluten, a des contre indications.
    Je ne suis à priori pas trop allergique, ni intolérant, mais l’excès a tendance à me ballonner etc.

    • Victoria décembre 10, 2015 8:29 Répondre

      Pas de contre-indications Michel puisque ce régime est équilibré (il ne consiste qu’à remplacer le blé par d’autres céréales ou aliments équivalent). Si vous voyagez en Asie, vous mangerez naturellement (quasiment) sans gluten et ceci sans souci de santé!

  51. Adaline décembre 10, 2015 9:00 Répondre

    Bonjour aujourd’hui je suis allée voir un médecins qui m’a dit que j’étais sûrement allergique au gluten et au produits laitiers. ( par rapport a ma posture a mes indigestions et aussi a ma façon de respirer et d’autres détails important ) Je me demandais comment faire pour changer la bases de mon alimentation ; étant donné que durant dans mes journées je grignote souvent je mange des biscuits et que je suis toujours avec un verre de lait ou un morceau de pain. Pouvez vous me donner quelques conseil qui pourrais m’être utile? Dois-je changer d’alimentation en une fois ou petit à petit?
    J’espère qu’on pourras m’aider et j’attends n’importe quel conseil qui pourrais m’être utile et je vous remercie d’avance pour les réponses qui pourrons m’aider a me sentir mieux… Merci

  52. Balestrieri Marie Claude février 4, 2016 10:34 Répondre

    Bonjour cela fait deux mois que je suis un régime sans gluten sans lait et sans sucre , au début j étais perdue mais maintenant je trouve que tout le monde devrait manger comme nous . Je suis atteinte de la spondylarthrite ankylosante. Le sucre c est pour le développement des cellules cancéreuses j ai eu le cancer a l age de 7 ansget depuis deux ans on m a trouvé une autre tumeur.
    Je mange de tout beaucoup de légumes de fruits et des amandes pour le calcuim. J ai perdu 6 kilos mais le but étant surtout de nd plus avoir mal. Les douleurs se sont atténuées et c est formidable. C est vrai que je vais maintenant dans magasins bio que c est plus cher aussi mais plus sain . Voilà je voulais témoigner bonne journée à tous

    http://mclagazette@hotmail.fr

  53. capucine février 6, 2016 7:08 Répondre

    Bonjour,

    Je suis au régime sans gluten et sans lactose depuis dix ans et j’ai perdu du poids. Au début de ma réforme alimentaire, j’étais inquiète de voir les kilos qui disparaissaient. Je n’étais pas grosse : 60 kg pour 1 m 70. Je suis passée à 55 kg et je me sens parfaitement bien. Mon poids s’est stabilisé après quelques mois. Je n’ai repris aucun kilo et je reste bien svelte, ce qui me plaît beaucoup. Je suis passée de la taille 42 à la taille 40.
    Bien que je mange à ma faim, que je ne me surveille pas dans les quantités, je suis toujours étonnée de garder le même poids. Comme disent mes amies, tu as finalement de la chance, tu gardes la ligne… et je me sens bien.

  54. capucine février 6, 2016 7:14 Répondre

    Bonjour Adaline,

    Je crois qu’il est important que tu changes ton alimentation rapidement, tu ne seras que mieux. Au début, c’est difficile de trouver des aliments de remplacement, mais en s’y prenant bien, on y arrive. Déjà bien manger aux repas principaux, des soupes, beaucoup de légumes, pommes de terre, fruits, viande ou poisson, oeufs… bien se rassasier pour ne pas grignoter trop dans la journée. Personnellement, je remplace le lait par du lait d’amandes. Il existe différentes sortes de laits végétaux. Il faut choisir celui qui convient le mieux. Attention au soja, moi j’ai fait de grandes allergies… Il faut rester lucide et vigilante, bien observer ses réactions à toute nouveauté.
    Courage, vois dans les magasins, il existe beaucoup de produits sans gluten et sans lactose. Mais fais le bon choix. Tout ne nous plaît pas toujours.
    Et puis il y a les recettes de Victoria qui valent la peine d’être essayées.

  55. lea février 23, 2016 5:35 Répondre

    bonjour,
    je me suis trouvé sur ce blog par hazard…
    je suis celiac depuis 8 mois,
    en ce qui concerne le gain de poids dont certains ont parlé,
    mon docteur m’a dit que le regime sans glutin va m’aider à gagner du pois,
    l’idée est qu’après avoir suivi un regime sans glutin pour 6 mois successifs
    les villosités détruites de l’estomac vont etre réparées de nouveau
    et alors elles vont absorber la nourriture qu’elles n’arrivaient pas à l’absober quand elles étaient détruite, et alors ce n’est pas l’aliment sans gltutin qui donne le poids,
    c’est par contre un indice de guérison des villositées,
    en fait ca fait 8 mois que je suis un regime alimentaire sans glutin, mais malheureusement les symptomes existent toujours…
    j’ai aimé vous donner mon point de vu,
    merci à tout le monde et excusez mon francais car je suis libanaise ♥

  56. Sandoz février 28, 2016 9:32 Répondre

    Riz blanc, farine et galettes de riz, maïzena, pommes de terre, tous ces aliments que je prends avec plaisir ces derniers temps m’apportent un confort digestif et une forme générale retrouvés (souffrant de cruralgie), cependant, je viens de me rendre compte (avec une petite prise de poids de 2 kilos.. mais j’en avais besoin) qu’ils ont tous un indice glycémique très élevé! La prise de poids de certains(es) vient peut-être de là. Les pâtes/pain ont un ig assez bas en proportion égale. L’important serait donc de varier au maximum les féculents à IG faible (quinoa, sarazin, riz brut.. ) + farine de légumineuses. Attention au risque de diabète combiné/ favorisé par l’intolérance au gluten.

  57. Marie-Christine mars 18, 2016 3:14 Répondre

    Bonjour,
    Merci Victoria pour votre site qui m’inspire pleins de nouvelles idées recette.
    Je viens de vivre ma première vraie crise de fibromyalgie (en février) et depuis que je teste le Gluten Free et no laitage et je revis. Plus de douleurs aux jambes, aux bras, aux dos (ou presque), c’est génial.
    En tout cas, ce n’est pas par effet de mode qu’on en vient au régime sans gluten, c’est quand on n’a pas le choix, sauf cas rare, à mon avis.
    Bonne journée,
    Merci de nous motiver à continuer en nous proposant de nouvelles recettes !

    • Victoria avril 2, 2016 4:48 Répondre

      Merci Marie-Christine pour votre témoignage! Vous avez raison, le “sans gluten” on y vient principalement par nécessité de santé. Et quand les résultats sont à la hauteurs des vôtres, on voit que cela vaut vraiment le coup! Bonne continuation.

  58. da rocha chantal avril 1, 2016 4:22 Répondre

    bonjour je désire commencer un régime sans gluten j’adore les pâtes et je me demande si on peut en consommer a volonté et
    plusieurs fois par semaine
    j’aime aussi le quinoa je ne veux surtout pas prendre de poids que j’ai déjà en trop
    merci

    • Victoria avril 2, 2016 4:46 Répondre

      Bonsoir Chantal,
      Le régime sans gluten repose sur l’élimination des aliments qui contiennent cette protéine végétale: blé, orge, seigle, avoine. Donc exit les pâtes, le pain et les viennoiseries, les biscuits et gâteaux non faits maison, la semoule, etc…
      Une telle alimentation ne favorise pas la prise de poids car il s’agit seulement de supprimer certaines céréales et les remplacer par d’autres (riz, quinoa, millet…). Plus d’informations dans cet article.

  59. Lisa Côté avril 5, 2016 1:08 Répondre

    Bonjour Victoria, je suis cœliaque depuis 3 ans. J’avoue avoir triché un peu par moment, mais depuis la dernière année je fais beaucoup plus attention. Avant, je pouvais manger des oeufs, maintenant j’ai des inconforts quand j’en mange. Malgré que je mange SG, il m’arrive parfois d’avoir des inconforts qui me déroute. Ce midi j’ai mangé du thon en casserole : oignon, ail, céleri, quinoa, riz brun, thon, lait sans lactose, mais après quelque temps j’ai eu des inconforts à l’estomac. Pour le souper, j’ai mangé des patates pilés et quelques morceaux de poulet, puis aucun inconfort… Je n’arrive plus à manger de gros repas. Et je me sens toujours pleine. Devrais-je faire une purgation quelconque afin de repartir sur de bonnes bases?

    • Victoria avril 5, 2016 7:03 Répondre

      Bonsoir Lisa,
      Je ne suis pas adepte des “purgations” ni cures quelconques.
      Attention toutefois au lait et produits laitiers, même sans lactose car le souci dans ces aliments n’est pas tant ce sucre (le lactose) que les protéines laitières appelées caséines. En savoir plus dans cet article.
      Le céleri aussi est souvent allergène.
      Peut être faut-il creuser du côté d’autres aliments sensibilisants par le biais d’analyses supplémentaires

  60. lililea juin 15, 2016 2:53 Répondre

    Bonjour, Je viens de lire votre article sur le gluten ; et je ne sais plus si je dois adopter ce régime : Une Naturopathe a détecté que j’avais un régime beaucoup trop acide qui me provoquait des problèmes de santé et entre autres de peau et de rhumatismes ; qu’il fallait immédiatement arrêter le lait et les fromages et adopter un régime alcalin. Je me suis donc dit qu’en même temps je pourrais adopter le “sans gluten” ?
    Merci de m’aider…

    • Victoria juin 16, 2016 7:37 Répondre

      Bonsoir Lililea,
      Une alimentation trop acide, à base de produits carnés, laitiers, sucrés et raffinés induit pas mal de dysfonctionnements dans l’organisme. Certains y sont plus sensibles que d’autres…
      Stopper les produits laitiers (lait, crème, formage, crème glacée, beurre) peut en effet être un plus pour vous -> voir mes articles sur le sujet : calcium, produits laitiers et ostéoporose / Alimentation sans lait ni risque de carence en calcium.
      Essayer le sans gluten, pourquoi pas? A vous de voir… Cela va vous rajouter des contraintes mais peut vous apporter plus de confort et bien être encore.

  61. Emma juin 17, 2016 8:28 Répondre

    Bonjour 🙂 je tente d’arrêter le gluten suite au diagnostic d’une spondylarthrite mais après quelques jours , j’ai des maux de tête et d’estomac , des vertiges, et je ne sais plus si je dois perseverer, ou peut-être arrêter progressivement , le temps que mon corps s’habitue… qu’en pensez vous?

    • Victoria juin 20, 2016 7:11 Répondre

      Bonsoir Emma,
      Si vous n’avez changé que le gluten dans votre alimentation et que vous ressentez des effets secondaires désagréables, peut être vaut-il mieux arrêter. Bien qu’aucun internaute ne m’ait rapporté ce genre de symptômes, chaque individu réagit différemment et il n’y a pas de règle générale. J’avoue que je ne vois pas pourquoi la suppression du blé d’une alimentation induirait de telles conséquences. Quand on voyage à l’étranger par exemple, on change de régime alimentaire sans que cela n’ait d’effets spectaculaires. A vous de voir si vous désirez poursuivre; tout dépend de l’intensité des maux…

  62. Pascale Pascale juin 25, 2016 7:56 Répondre

    Bonjouc
    Contrainte de cuisiner sans gluten Une amie ma beaucoup parler du bien fait de moins consommer des produits avec du gluten.

    Ou puis je trouver des recettes simple . Est ce que cela coute plus cher ?
    Merci

  63. Zoon juin 27, 2016 4:14 Répondre

    Bonjour,
    Je mange sans laitage et sans gluten depuis plus de un an et demi pour raisons de santé. Cela m’a changé la vie, mais je ne pense pas qu’il faille supprimer le gluten sans vraie raison.
    Si vous souhaitez le tenter vous trouverez sur le net, notamment sur ce site, plein de recettes et d’idées. Si ça revient un peu plus cher, c’est surtout assez contraignant, surtout quand on mange en dehors de chez soi. Du coup je fais parfois des “écarts” pour ne pas gêner mes hôtes…
    Il faut surtout savoir qu’il est pratiquement impossible de trouver des plats tout préparés sans gluten (et sans lait en plus pour moi !)
    Mais bon quand on en retire tant de bienfaits comme pour moi et pour votre amie on n’a vraiment plus envie d’arrêter ce régime !!!
    Bon courage si vous décidez de le faire, vous pouvez toujours essayer !

  64. FAUTRAT juillet 12, 2016 11:32 Répondre

    Je fais un prurit virulent du cuir chevelu depuis deux mois, ayant commencé un régime sans gluten depuis plus d’un an, mon problème d’allergie pourrait-il être en rapport?

    • Victoria juillet 12, 2016 11:37 Répondre

      Bonjour,
      Je n’ai eu vent d’éventuels effets secondaires du régime sans gluten tels que le prurit… Je suis bien en peine de vous dire…

  65. Pascale août 12, 2016 4:00 Répondre

    Bonjour Victoria,
    Je vous dit merci, merci et encore merci. Cela faisait plusieurs mois que je cherchais de bonnes recettes sans gluten et/ou sans lactose, notamment des recettes de pains. En vain. Chaque tentative donnait un résultat insipide voire totalement raté ! Puis, je suis tombée sur votre blog et là, miracle ! Premier essai (le pain aux graines de lin) et non seulement c’est réussi du premier coup mais en plus c’est délicieux !
    Votre blog est le seul (et j’en ai parcouru plus d’un !) à donner tous les petits détails ou astuces qui peuvent paraître anodins et qui pourtant font toute la différence. En plus, vous expliquez parfaitement bien la nécessité de ces détails et astuces.
    La prochaine recette que je réaliserai sera le zucchini bread sans gluten que je ferais plutôt aux amandes (question de goût) car le fait d’ajouter des courgettes dans la préparation me plaît beaucoup et si c’est aussi bon que le pain, je suis sûre de faire manger des courgettes à mes enfants qui pourtant détestent ça !
    Alors encore une fois merci pour ce blog que je vais lire et relire en long, en large et en travers ! <3

    • Victoria août 13, 2016 8:03 Répondre

      C’est avec plaisir Pascale que je contribue à vous aider un peu à ma façon!

  66. PAFraisedesboas janvier 13, 2017 1:14 Répondre

    Bonjour,
    Je tiens à préciser que manger sans gluten est sain pour tous, puisque l’organisme humain actuel n’est pas fait pour digérer et absorber correctement le gluten…
    Oui au sans gluten et à la cuisine fait maison (c moi qui dit ça alors que je déteste cuisiner!), et surtout attention au tout prêt étiqueté “sans gluten” qui sont souvent plein d’autres conservateurs et autres produits chimique, pas meilleurs pour l’organisme en quantité régulière.
    Augmenter son apport de fruit et légume dans sa consommation journalière, limiter les produits tout prêt, et arrêter pain, biscuit gâteau (enfin arrêter ceux au gluten, tout prêt, donc une réduction de sa consommation de sucre et de graisse) : oui ça fait maigrir… un peu. Je me suis aperçu en arrêtant gluten et produit laitier que je perdais du poids. Certaines personnes de mon entourage se sont inquiétées… (-10kg en quelques mois) mais en fait, c’est juste mon organisme qui s’est rééquilibré suite à mes grossesses et mon travail sédentaire, j’ai juste retrouvé mon poids de forme, celui dans lequel je suis bien, comme tout le monde j’ai repris un peu suite aux fêtes ! Et je sais que je vais reperdre en reprenant une alimentation équilibrée, juste ce qu’il faut pour être bien, je suis loin d’être maigre ! Mais j’avoue que j’avais depuis longtemps fait l’impasse sur mes ancienne tenue de jeune fille, dans lesquelles je ne rentrais plus. Je les ai toutes ressorties ! Bon je ne m’habille pas à + de 35 ans comme à 20, mais je rentre dedans et c’est une grande satisfaction personnelle. En plus de celle d’aller mieux : moins de problèmes articulaires, digestifs, ORL etc… Et grand soulagement, l’arrêt de bon nombre de médications qui devenaient handicapantes!

  67. sophie février 11, 2017 8:40 Répondre

    Bonjour Victoria, merci d’avoir créé ce site ar lorsque le médecin m’à dit l’année dernière que j’étais intolerante au gluten j’étais perdue (comment cuisiner sans ???) Comme vous le dites si bien la frustration est là voir les autres manger des petits pains ou de la baguette croustillante c’est ce qui me manque plus. A force on s’habitué. Je dois aussi remplacer les produits laitiers par du soja donc 2 choses à modifier ce n’est pas simple mais comme tout on s’habitué. Je fais mon pain maison car cher en boulangerie (j’espère qu’ils vont comprendre et développer ce créneau) continuez à nous apporter des recettes qui nous facilite la vie et on ne sent moins isolée.

  68. Fred mars 21, 2017 12:37 Répondre

    Bonjour et merci,
    Pas d’allergie pour ma part, mais tous les ans un petit nettoyage de printemps pendant un mois. Pas facile les premiers jours!
    Et j’en profite pour préférer la consommation de sucres “sains”, miel, sirop d’agave… plutôt que le sucre de canne.
    Je supprime les produits laitiers (fromages, crème, yaourt…) aussi, pendant cette période.
    Mon organisme me dit merci, et lorsque je reprends la consommation de gluten c’est avec modération.
    Merci Victoria, c’est clair, c’est simple, c’est conviviale, c’est dit sans prétention, c’est une source d’infos…
    Fred

Laisser un commentaire